Channel 2 a révélé ce phénomène inquiétant il y a deux ans déjà. Des bandes de bédouins à cheval en jeeps et en VTT, attaques les réservistes pendant leur entraînement pour voler leurs armes et d’autres équipements de Tsahal lors des exercices d’entrainement de l’armée dans le sud d’Israël.

Ces raids de voleurs mettent en danger les soldats dans les bases dans la région. “Tous les échelons supérieurs de l’armée participent à ces exercices dans ces bases, ils savent ce qui se passe», explique Amichai Regev, directeur de la région Sud de l’ONG Regavim.

«Les soldats savent qu’ils seront tenus pour responsables de l’équipement volé et que l’armée israélienne, qu’ils considèrent comme une institution forte, est humiliée par ces hordes de Bédouins en VTT.”

Lors de ces incidents les jeunes voleurs bloquent les véhicules de Tsahal et jettent des pierres sur les soldats. Au cours d’exercices de l’armée à balles réelles au cours duquel les soldats doivent s’emparer d’une base abandonnée, les gangs bédouins déferlent en jeeps pour s’emparer du matériel qui sert aux exercices comme par exemple une jeep, utilisée comme cible lors d’un exercice. Elle est remorquée jusqu’au autres membres du gang qui les attendent dans les collines environnantes à cheval et en VTT. Les soldats sont alors contraints de cesser leur exercice pour poursuivre les malfaiteurs.

«Même si nous sommes des combattants, c’est effrayant,” a confié l’un des soldats qui était sur place. “On a peur de dormir, peur de laisser l’équipement sans surveillance. C’est l’anarchie totale.”

Eliezer Lev, ancien chef de la sécurité de la base de l’armée Tzeelim, est frustré, “j’ai dit à mes supérieurs ce qui se passe. Ils ont dit,” Faites ce que vous voulez. Nous, en tant que Tsahal ne pouvons rien faire “.

Il y a deux ans, lors de la diffusion de l’information sur Channel 2, l’armée israélienne et la police ont prétendu lutter contre ce phénomène. La police affirme arrêter les malfaiteurs quand ils sont alertés. Une autre source de sécurité a réfuté cette allégation et dit que beaucoup de ces incidents ne sont même pas signalés. Un réserviste a dit craindre pour sa vie. “Que faire si l’un de ces Bédouins entre dans ma tente afin de voler mon arme de combat etc…?”

Toujours est-il que l’entrainement de l’armée israélienne continue tandis que les autorités continuent d’ignorer ces incidents.

L’armée israélienne a déclaré que les autorités compétentes s’occupent de l’affaire. Ils ont souligné que les bases de l’armée utilisent leurs propres systèmes de sécurité pour prévenir et contrecarrer ces incidents.

[Linda Lovitch – JerusalemOnlineArticle original

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.