C’est une nouvelle qui risque d’être retentissante et d’ouvrir l’une des plaies de la société israélienne, la disparition de trois militaires israéliens lors de l’Opération Paix en Galilée, la Première Guerre du Liban en 1982.

Trois tankistes, Zekharia Baumel, Tzvi Feldman, et Yaacov Katz avaient été portés disparus lors des violents combats contre les forces syriennes dans la Beqaa libanaise, dans ce qu’on a appelé plus tard la Bataille de Sultan Yaacoub. M. Ehoud Barak l’actuel ministre de la Défense était alors le commandant adjoint de la division qui y combattait.

D’après des milieux militaires israéliens, ont été récemment découverts dans ce secteur le cadavre d’un soldat syrien, des papiers militaires et des restes humains. Est-ce que 28 ans après, on a retrouvé les restes d’un ou de tous les soldats israéliens disparus dans cette bataille?

par Meir Ben-Hayoun

1 COMMENTAIRE

  1. Meir Ben Hayoun, a son habitude, va trop vite en besogne.
    Deux restes de corps humains ont ete retrouves lors de travaux de voierie. L’un de ces restes a ete identifie comme ceux d’un soldat syrien. Le deuxieme corps (ou ce qu’il en reste) n’est pas encore identifie. La zone a ete bouclee par les autorites libanaises afin d’y entreprendre des fouilles plus etendues.
    C’est tout pour l’instant. De la a sauter sur des conclusions aussi hasardeuses que le fait Meir, il faut posseder une solide imagination.

  2. Merci de remplacer le mot « cadavre » par le mot « dépouilles » qui est plus respectueux du sacrifice supreme fait par ces soldats de Tsahal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.