Le terme Torah

    0
    360

    Définition de Wikipedia – article de testLe terme Torah, ou Thora (hébreu ???????, instruction, grec ancien ?????, Loi 1″>Article original) est employé pour désigner, au sens restreint, la Torah de Moïse (hébreu ?????????????? Torat Moshe), et au sens large, par métonymie, à l’entièreté des textes légaux, éthiques et religieux fondant le judaïsme 2″>Article original, 3″>Article original.

    La Torah de Moïse, le plus saint des textes sacrés du judaïsme 4″>Article original, en est le document fondateur religieux 5″>Article original. Première partie du Tanakh (Bible hébraïque), elle est divisée en cinq Livres (hébreu : ???? ????? ???? Hamisha Houmshei Torah, grec : ???????????, Pentateuque), qui couvre l’histoire des Israélites, depuis les débuts du monde jusqu’à leur passage du Jourdain.
    La Torah comprend une variété de genres littéraires, dont la poésie, l’allégorie, la narration historique, la généalogie et l’exposition de divers codes de lois. Elle contient, selon la tradition juive, 613 commandements 6″>Article original, divisés par Moïse Maïmonide en 248 mitzvot (?????, “prescriptions”) positives, et 365 mitzvot négatives 7″>Article original Selon cette même tradition, la Torah comporte une composante écrite, la « Torah Shebikhtav » (???? ?????, « Torah écrite »), et une tradition orale, la « Torah Shebe’al Pè » (???? ???? ??, « Torah orale »), consistant en « interprétations et amplifications traditionnelles transmises de bouche à oreille de génération en génération, » avant d’être couchées sur papier dans les Talmuds et la littérature midrashique 8″>Article original.

    Selon cette tradition orale, la Torah est antérieure au monde et a servi de plan à sa création, avant d’avoir été transmise à Moïse par inspiration divine, sur le mont Sinaï, à une date que les chroniques juives traditionnelles évaluent à 1380 AEC.
    L’étude académique de la Bible conclut pour sa part que la Torah, ainsi que les livres prophétiques et historiques n’ont pu être complétés avant la période perse 9″>Article original (539 – 334 AEC). La théorie la plus centrale en la matière est l’hypothèse documentaire, selon laquelle la Torah est une synthèse d’un petit nombre de sources indépendantes 10″>Article original.

    Outre sa place centrale dans le judaïsme, la Torah est acceptée par le christianisme en tant que partie de la Bible.

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.