Après la Suède et son délire abject sur les ventes israéliennes d’organes (lire « La Suède est une salope » sur drzz.info), c’est maintenant la Norvège qui cherche des poux à Israël. Le fonds souverain norvégien exclut désormais pour des motifs soi-disant éthiques le groupe israélien Elbit de son univers d’investissement, annonce aujourd’hui jeudi 3 septembre 2009 le gouvernement norvégien. La société Elbit est accusée d’avoir fourni un système de surveillance pour la barrière de sécurité israélienne. « Nous ne souhaitons pas financer des entreprises qui contribuent si directement à des violations du droit humanitaire international », ose raconter madame la ministre norvégienne des Finances, Kristin Halvorsen, qui visiblement ne se sent pas concernée par les roquettes et les kamikazes.

Premier investisseur sur les Bourses européennes, le fonds souverain norvégien – alimenté par les recettes pétrolières de l’Etat norvégien – pèse 277 milliards d’euros en actions et obligations internationales. Sa gestion obéit soi-disant à des règles éthiques strictes. Sont exclus les fabricants d’armes « particulièrement inhumaines » (il y donc selon l’éthique norvégienne des armes humaines), l’industrie du tabac (évidemment) et les groupes coupables de violation des droits de l’homme, de corruption ou de graves dégradations de l’environnement.

Ben dis donc, et avec tout ça ils trouvent encore des investisseurs éthiques ? Alors qu’ils pèsent 277 milliards d’euros en actions et obligations ? Non mais ils sont fous ces Norvégiens ! Ci-dessous, un petit reportage photo (éthique) sur l’éthique norvégienne (en Norvège). Et puisque c’est comme ça, je boycotte désormais tout ce qui est suédois ou norvégien. Ah, j’allais oublier : les caméras de surveillance du Vatican sont de fabrication israélienne. Faudrait prévenir les Norvégiens.

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires