Israël va permettre les comptes bancaires sur internet

0
139

Les Israéliens vont désormais pouvoir ouvrir des comptes bancaires en ligne à partir du mois de Juillet 2014 selon une directive de la Banque d’Israël visant l’instauration d’une plus grande concurrence dans le secteur bancaire.Selon David Zaken, régulateur des banques auprès de la Banque d’Israël : «Permettre l’ouverture de comptes sur Internet sera une étape importante dans l’assouplissement des règles régissant les changements de banque et également une approche concurrentielle qui favorisera la clientèle de détail – les ménages ou les petites entreprises ».

Actuellement, seulement 4 % des Israéliens ont changé de banque au cours de l’année.

Cette situation est particulièrement bénéfique pour les grandes banques israéliennes ; les mécanismes en vigueur rendant plus difficile pour les petites structures l’intégration de nouveaux clients.

Aux termes de la directive, les comptes bancaires en ligne seront ouverts directement depuis les sites internet des banques.

En plus de la communication de données personnelles, les clients potentiels devront s’identifier auprès d’un représentant de l’établissement bancaire via une vidéo-conférence.

Le compte en ligne deviendra actif dès lors que son titulaire aura effectuer un transfert d’argent depuis un compte existant en son nom, fournissant de fait une garantie supplémentaire pour vérifier l’identité du client et lutter ainsi contre les pratiques de blanchiment d’argent.

Destinés aux clients âgés d’au moins 18 ans, les comptes en ligne seront limités à des opérations en espèces allant jusqu’à 10.000 shekels (environ 1900 euros) et le solde ne devra pas dépasser 300 000 shekels (limitation qui pourra être supprimée une fois effectuée l’identification physique du client dans une succursale).

Avner Myers

Israel Valley Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.