Israël: les médias publient la première lettre de Shalit, écrite en 2006

0
178

La première lettre du soldat israélien Gilad Shalit, écrite le 25 juin 2006, trois mois après sa capture par trois groupes armés palestiniens, a été publiée mardi soir par les médias israéliens.

“Je vous dis shalom (paix). Mon état de santé se dégrade de jour en jour, en particulier au plan moral, ce qui me rend dépressif. J’attends que ce cauchemar insupportable cesse et que je sois relâché de cette cellule où je suis détenu en état d’isolement après mon 20ème annivesaire que j’espérais célébrer avec vous”, écrit notamment le militaire dans cette lettre adressée à sa mère et à son père, ainsi qu’à ses frères et amis.

Gilad Shalit, qui a également la nationalité française, a été capturé le 25 juin 2006 à la lisière de la bande de Gaza par trois groupes palestiniens, dont le bras armé du Hamas, le mouvement islamiste qui contrôle la bande de Gaza.

Cette première lettre manuscrite, qui n’avait jusqu’ici pas été publiée, a été transmise en septembre 2006 aux autorités israéliennes par l’entremise du CICR (Comité international de la Croix-Rouge) et des autorités égyptiennes.

Depuis le début de sa détention, le soldat a pu faire parvenir en Israël plusieurs autres messages authentifiant qu’il était en vie.

Dans un enregistrement parvenu en juin 2007, le soldat affirmait: “j’espère beaucoup que mon gouvernement va s’intéresser davantage à moi et répondra favorablement aux demandes des Moujaheddine (ndlr: ses ravisseurs)”.

Les responsables israéliens estiment que cette lettre et cet enregistrement ont été dictés au soldat par ses ravisseurs.

En février 2008, une seconde lettre est parvenue à la suite de la médiation d’un tiers non précisé. Enfin, deux autres missives ont ensuite été transmises, respectivement en avril et en juin 2008, après des interventions du président français Nicolas Sarkozy et de l’ancien président américain Jimmy Carter.

Israël et le Hamas ont mené des négociations indirectes par l’intermédiaire de l’Egypte en vue d’un échange de Shalit contre des centaines de détenus palestiniens qui n’ont pas abouti.

Selon les médias israéliens, des médiateurs allemands tenteraient de débloquer ces pourparlers indirects.

Source : AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.