source JERUSALEM POST
L’armée israélienne se prépare. Dans un éventuel conflit avec le Hamas, il lui sera ordonné de rétablir l’ordre dans le couloir de Philadelphie, dans le sud de la bande de Gaza. Et pour cause : l’étroite bande de terre qui sépare le territoire palestinien de l’Egypte est bordée de centaine de tunnels de contrebande d’armes.


Des soldats israéliens installent du fil barbelé sur une section du mur de frontière entre l’Egypte et Rafah, dans la bande de Gaza.
Photo: AP , JPost
Le plan d’une telle opération a été annoncé dimanche par le ministère de la Défense. Il prévoit l’envoi de nombreuses unités dans la ville méridionale de Rafah, à Gaza et le long des 14 km qui constituent le couloir de Philadelphie. Le gouvernement d’Ehoud Olmert, responsable de l’opération Plomb durci, avait jugé l’hiver dernier une telle opération trop coûteuse. En outre, elle appelle une présence israélienne prolongée dans la bande de Gaza, ce que le gouvernement voulait éviter.

L’objectif de la stratégie est simple : empêcher le Hamas de se réarmer. Le danger est réel cependant. Dans les faits, les soldats israéliens devront fouiller, une à une, les maisons de Rafah à la recherche de tunnels, puis les détruire.

Depuis la fin du conflit à Gaza, en janvier 2009, le Hamas a considérablement renforcé ses capacités militaires. Le groupe terroriste s’est clandestinement doté de dizaines de roquettes longue portée qui peuvent atteindre Tel-Aviv et de missiles antiaériens. Le Hamas est considéré comme ayant un nombre important de missiles anti-char et « Konkurs 9M113 », qui ont une portée de quatre kilomètres et sont capables de percer les armures lourdes.

http://fr.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1263147862815&pagename=JFrench%2FJPArticle%2FShowFull

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.