Débat d’après spectacle ( au Théâtre de l’Atelier), avec le président du CRIF, Roger Cukierman, sur l’un des thèmes, et non des moindres, d’« Hôtel Europe » : les habits neufs d’un antisémitisme dont on ne sait pas assez qu’il change d’apparence, de visage et même de logiciel à chacune des étapes de son histoire.img

– Il a été païen à l’époque – Empire romain – où on faisait grief aux juifs d’une sainte Loi qui désenchantait le monde. Il a été chrétien – croisades, Inquisition, pogroms du Moyen Age et au-delà – durant la longue période où on leur imputait à crime d’avoir martyrisé et tué le Christ.

– Il a été antichrétien quand on s’est mis à leur reprocher — d’Holbach, Voltaire, âge des Lumières et de leur « écrasons l’infâme » — d’avoir, non plus tué, mais inventé le Dieu Un et, donc, d’une certaine façon, le Christ.

– Il a été socialiste, anticapitaliste, ouvrier, au temps de l’affaire Dreyfus et du guesdisme — leur tort devenant de conspirer, du haut de leur « finance juive », à l’oppression de ceux que Drumont appelait les humbles et les petits.

– Il a été raciste quand est apparue, dans le cercle des savoirs, la biologie moderne et, avec elle, le goût de classer les humains selon leurs caractéristiques physiologiques : « nous nous moquons, disait ce nouvel antisémitisme, de savoir si le peuple juif a tué ou enfanté le Christ ; nous nous fichons des éventuels méfaits de sa ploutocratie antiouvrière ; qu’il constitue une race, que cette race soit inférieure et qu’elle instille son mauvais venin dans le corps des races supérieures ou pures, voilà qui, en revanche, nous préoccupe et nous paraît inexpiable. »

Bref, tout se passe comme si la plus longue des haines se cherchait, chaque fois, le bon véhicule. Tout se passe comme si elle savait ne pouvoir fonctionner et tourner à bon régime qu’en se coulant dans la langue dominante du moment.

Et la vérité est que, dans le monde d’aujourd’hui, plus aucune de ces langues n’est véritablement tenable ; la vérité est que, comme l’a dit Bernanos dans un mot atroce mais assez juste, elles ont toutes été déconsidérées par le sommet d’horreur auquel elles ont conduit le XXe siècle ; et la réalité est que l’antisémitisme ne peut se remettre à fonctionner, il ne peut recommencer de fédérer et embraser les foules, il ne peut être pratiqué, non seulement sans remords, mais dans une relative bonne conscience qu’en s’adossant à un système de justification nouveau – qui s’articule, lui-même, autour de trois énoncés principaux.

– 1. Les juifs sont détestables parce qu’ils sont solidaires d’un Etat lui-même détestable : c’est l’énoncé antisioniste.

– 2. Les juifs sont d’autant plus détestables que cet Etat a pour ciment la religion d’une souffrance dont il n’est pas exclu qu’elle soit imaginaire ou, en tout cas, exagérée : c’est l’énoncé négationniste.

– 3. Les juifs, en procédant ainsi et en faisant, pour ainsi dire, main basse sur le capital mondial de compassion disponible, ajoutent à cette double infamie celle de rendre l’humanité sourde aux autres souffrances des autres peuples à commencer, naturellement, par le peuple palestinien : et c’est le thème de la compétition des victimes.

Peu importe le caractère, non seulement ignoble, mais délirant de chacun de ces énoncés.

Peu importe leur parfaite idiotie, chaque fois parfaitement démontrable et, au demeurant, maintes fois démontrée.

Et peu importe, pour ce qui concerne, par exemple, la troisième formulation, l’évidence régulièrement attestée que c’est précisément quand on a la Shoah au cœur et dans la tête qu’on voit venir, qu’on reconnaît et qu’on a des armes pour combattre les massacres en Bosnie, au Darfour, au Rwanda, ou ailleurs.

Ces énoncés n’ont qu’une fonction, qui est de rendre l’antisémitisme à nouveau audible et donc dicible. Ces arguments n’ont qu’une vertu qui est, comme, jadis, l’argument du peuple déicide, déiphore ou racialement impur, de rendre acceptable ce qui tendait à devenir inacceptable. Et le fait est que ces sottises ont, toutes trois, pour effet de donner à des salauds l’illusion de ne haïr (les juifs) que parce qu’ils aiment (les Palestiniens, les « vraies » victimes, la sainte et noble cohorte des résistants à « l’impérialisme », etc.).

On peut, ces énoncés, les formuler séparément : c’est, chaque fois, une raison suffisante de vouer les juifs aux gémonies. Mais on peut les tenir ensemble, les nouer, en faire une sorte de tresse ; on peut y voir les trois traits du portrait d’un peuple suffisamment diabolique pour jouer sur le clavier de cette triple perversité ; on peut amener l’eau du négationnisme au moulin de l’antisionisme, ou mobiliser les ressorts de la concurrence victimaire pour mieux délégitimer Israël, ou fustiger la perfidie de vivants instrumentalisant ce qu’ils ont de plus sacré, à savoir la mémoire de leurs morts, dans le seul but de renforcer un Etat foncièrement criminel : l’effet de haine en sera, évidemment, multiplié.

Il y a là une triple mèche pour une bombe à retardement terrible. Ce sont comme les trois composants, pour l’heure encore disjoints, d’une bombe atomique morale. Le jour où ces composants seront assemblés, la conflagration sera redoutable. Prévenir cet assemblage, empêcher ce nouage, faire taire ou marginaliser les quelques-uns (Dieudonné…) qui sont au seuil de cette synthèse, telle elle est la tâche de ceux qui, soit par la loi, soit par les mots, ont la redoutable charge de barrer l’antisémitisme qui vient.

[Benard Henri Levy.
Article original

7891 Commentaires

  1. oui bhl a art de la diversion il est tourjour la dans tout les conflies et as tourjour une idee a soumettre mes c jamais la bonnes c le roi de la supercherie de la division pour moi bhl devrait etre traduit a la cpi quil reste dans sa fonction mes la politique il se trompe totalement il a pas le niveaux et les dossiers vas dans un discoure pour mieux regner et profiter des avantages c tres malin mes c simple a voir qui reste a sa place

  2. Bravo BHL pour ce grand travail de DIVERSION, car ce n’est rien d’autre. S’intéresser à un mécanisme d’un phénomène quel qui soit, c’est évidemment la plus sure manière d’occulter la vraie nature du phénomène, dans le but calculé d’occulter sa véri table essence et surtout sa FINALITE. Et pour ce genre d’exercice je peux faire confiance à BHL ce roi du superficiel.

  3. Excellente analyse de BHL !
    Comme je vous rejoint Jacqueline dans vos propos et commentaires !
    Voilà, notre monde qui se joue depuis la nuit des temps à imposer une vérité universelle à l’humanité, au mépris de la vérité d’un peuple qui cherche à préserver la vérité de son seul et unique peuple, se retrouve embarquer, crises obliges dans les tourbillons de la concurrences (économiques, militaires ou religieux) et face à des ennemis que l’on a soit même armé, sans le moindre contrat moral…un chèque en blanc, les yeux fermés, pour ne pas dire les yeux éblouis par le mépris ancestral des juifs….Etat islamique, fruit des pays la péninsule arabique et révolution islamique de l’Iran de l’autre côté, voilà de quoi faire tourner la tête de nos dirigeants et les médias continuent à abreuver les esprits du même élixir antisémites/antisionistes.
    On se précipite et on se délecte à tirer les vers du nez d’un « bon » juif qui pourrait imaginer la disparition d’Israël…..Steiner dernièrement qui nous parle de « sionisme de salon ». A ce dernier, personnellement et comme plus de 90% des juifs de France, n’ont pas le cul posé au fond d’un fauteuil (*), et avant toute considération, politique ou religieuse, manifestent leur soutient à Israël, nation qui assure la sécurité de leur famille proche qui vivent et sont citoyen de l’état d’Israël. Ce n’est qu’une petite partie de ma famille qui a hérité de la nationalité française.

    (*) Petit clin d’oeil à notre cher Armand Maruani.

  4. NE CROYEZ PAS QUE NOUS SOMMES SEULS SUR CE FORUM, NOUS SOMMES LUS PAR BEAUCOUP DE MONDE DONT LES MEDIAS ET AUTRES QUI VIENNENT PRENDRE LA TEMPERATURE CHEZ NOUS.

    ILS SE SAVENT ACCUSES ET ILS DOIVENT A TOUT PRIX REVOIR LEUR COMPORTEMENT ENVERS LES JUIFS.

    CE SERAIT DEJA UN DEBUT DE JUSTICE. !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    ON N’A PAS A SE DEFENDRE QU’A T-ON FAIT DE MAL ? ????????

  5. Merci mais on sait très bien comment fonctionne l’antisémitisme d’aujourd’hui!!!! ce qui compte, c’est comment on y répond, comment on se défend, comment on met en avant la réalité et comment on met en avant notre image !!!
    Début de réponse: sûrement pas en discutant avec le petit caron sans travailler son intervention!

  6. L’antisémitisme existe depuis la chrétienté qui a voulu la suprématie sur toute les religions existantes.

    La séparation de l’église et de l’état en 1905 a changé la donne, la laïcité a contribué à moins d’antisémitisme. les relents anti-juif sont restés figés dans les esprits, pour reprendre comme un feu qui couvait pendant le 3ème Reich,( Une espèce de revanche).

    Après l’effroi de la guerre et de la SHOAH les esprits se sont refroidis.

    En 1947 les juifs sont de retour depuis 2000 ans dans leur pays ISRAEL. Les guerres ISRAELO/ARABES ont fait que tous ces esprits refroidis par l’holocauste, ce sont réchauffés.

    Des juifs se défendant et gagnant les guerres ? « C’est insupportable, ce n’est pas la règle du jeu, ils doivent se laisser tuer »!!!!!!!!!!!!

    Les médias ont tout fait et tout le temps, pour accuser Israël de tous les maux. Ils ont soutenu les arabes mordicus.

    Les musulmans de France, maintenant, se croient investis du devoir de punir les juifs de France, ils sont soutenus par les médias Islamistes et surtout antisémites, ils se permettent tout.

    Les politiques de tout bord ont étouffé plusieurs affaires, ils ont minimisé certains faits, « il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veux rien voir », donc les politiques sont antisémites.

    RIEN NE PEUX SE FAIRE SANS PROPAGANDE LES MEDIAS SONT FAUTIFS

    RIEN NE PEUX SE FAIRE AVEC UN GOUVERNEMENT NEUTRE ET JUSTE. LES GOUVERNEMENTS SUCCESSIFS SONT FAUTIFS;

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.