#JeSuisCharlie utilisé dans plus de 5 millions de tweets

img

Ils sont donc passés à l’action. Quatre jours après le premier appel du groupe d’Anonymous invitant à venger « Charlie Hebdo », la coalition de hackers multiplie les interventions. Dès vendredi, Anonymous dévoilait sur PasteBin une liste de comptes Twitter et de profils Facebook liés au djihadisme. Une aubaine pour les forces de l’ordre.

Ce week-end, le groupe a entamé des actions plus musclées, en mettant hors service, cette fois, des sites Internet.

L’opération « #OpCharlieHebdo », c’est son nom de code, a ainsi « fait tomber » les sites Alintibaha et Ansar-alhaqq, qui hébergent de nombreux messages djihadistes (voir message ci-dessous).

Ces actions devraient encore se poursuivre dans les jours qui viennent. « Attendez-vous à une réaction massive de notre part », avait rapidement publié sur Twitter après l’attentat de Charlie Hebdo, un compte baptisé @OpCharlieHebdo. Ce message, retweeté plus d’un millier de fois, renvoyait vers un texte plus long publié sur le site Pastebin.com.

« La liberté d’expression et d’opinion est une chose non négociable, s’attaquer à elle, c’est s’attaquer à la démocratie. Attendez-vous à une réaction massive et frontale de notre part car le combat pour la défense de ces libertés est la base même de notre mouvement », expliquait alors ce groupe qui se revendique comme appartenant au collectif des Anonymous.

img

Des sites publics piratés en France

Mais Anonymous n’a pas le monopole du piratage. De nombreux sites Internet d’institutions locales ou religieuses ont été piratés depuis le week-end à travers toute la France par plusieurs groupes de hackers se présentant, eux, comme des islamistes de différents pays du Maghreb. Ainsi dimanche, le site internet du Conseil général du Lot a-t-il été brièvement victime d’un “défaçage” (remplacement de la page d’accueil du site) revendiqué par un groupe “dénommé Fallaga Team qui diffuse un discours intégriste”, a indiqué cette collectivité locale.

“Le site du Conseil général du Lot a été piraté pendant trois heures, par un groupe tunisien dénommé Fallaga Team et nous sommes en train de rédiger une plainte”, a indiqué à l’AFP un représentant du Département. “Notre page d’accueil était redirigée vers une adresse diffusant un discours intégriste. Dès qu’on en a eu connaissance, on a coupé l’accès au site”, a-t-il précisé. L’incident a été signalé au centre gouvernemental de veille chargé de répertorier ce genre de cyberattaque.

Cyber-djihad

Dimanche toujours, une attaque similaire a frappé deux sites municipaux de Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), dont celui de l’office de tourisme. Sa page d’accueil affichait un texte blanc sur fond noir signé du groupe “Fallaga Team, Algérie et Tunisie”. Les mêmes hackers ont revendiqué les piratages du site de la paroisse de Charleville-Mézières (Ardennes), du Palais des Papes et du Pont d’Avignon (Vaucluse), de la cathédrale de Nantes, ou encore de celui du collectif du Forum des Droits humains d’Orléans, regroupant 27 associations dont Amnesty International ou le Collectif de soutien à la Palestine, qui a subi deux cyber-attaques depuis samedi.

“On peut parler de cyber-djihad, et le ‘défacement’ n’est que la partie émergée de l’iceberg et la moins dangereuse aussi, car elle n’a pas d’autres conséquences que l’affichage d’une idéologie”, souligne Thierry Karsenti, directeur technique Europe de l’entreprise de sécurité informatique Checkpoint.

Il indique que prendre le contrôle de la page d’accueil d’un site mal protégé ou pas correctement mis à jour “n’est pas très difficile à réaliser techniquement et l’attaque peut même être lancée de manière quasi-automatique”.

Source : [lesechos.frArticle original

1 COMMENTAIRE

  1. Anonymous doit aider la démocratie israélienne! ce mouvement doit aller au bout de son raisonnement et comprendre que les citoyens français vivent désormais sous les même cieux que les citoyens israéliens. tous les faux discours ne sont que des faux semblants pour égarer leur bonne conscience et leur piquer leurs budgets au profit de vrais causes et d’enfants et de familles assassinées tous les jours de par le monde par des fous intégristes qui ont réussi l’exploit de se cacher derrière la “palestine”. Question à leur poser: pourquoi Mahmoud Abbas va en Turquie un jour après s’être rendu à la manifestation. (réponse: “il faut le comprendre, le pauvre, c’est la faute aux israéliens” usée jusqu’à la corde, plus disponible).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.