Netanyahou engage un stratège-media Republicain pour sa campagne électorale

0
200

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou s’offre un stratège Américain Républicain pour son nouveau “plan média” alors que le Camp sioniste tandis que le “Camp sioniste” utilise des fonds étrangers pour l’éjecter.

Vincent Harris est un stratège politique conservateur, considéré comme étant la dernière “petite merveille” médiatique. Il a travaillé par le passé pour Ted Cruz qui est le benjamin du Sénat des Etats-Unis et le premier sénateur “latino” du Texas qui s’est fait remarquer comme étant le critique le plus acerbe du président Barack Obama.

 

harris

Il y a trois semaines, Vincent Harris avait posté une photo sur son compte Instagram avec les membres du Likoud, le parti de Benyamin Netanyahou qui a confirmé que Harris était en Israël pour conseiller la nouvelle équipe de communication avec les médias du parti de la droite israélienne.

En 1996, Netanyahou avait déjà utilisé des conseillers républicains américains comme Arthur J. Finkelstein, pour promouvoir sa campagne électorale.

La révélation sur l’embauche d’un stratège en communication étranger intervient alors que le Likoud accuse la gauche israélienne d’enfreindre la loi sur le financement des partis politiques en utilisant des fonds en provenance de l’étranger pour promouvoir la “propagande de la gauche radicale” par l’organisation V15.

V15, qui signifie “Victoire 2015” se décrit sur son site web comme “un mouvement supra parti fondé en décembre par un groupe de jeunes Israéliens avec l’annonce des élections”. Le V15 a pour vocation d’apporter des changements politiques en Israël.

Le groupe affirme vouloir “emmener Israël sur une nouvelle voie” et qu’il “n’appartient pas, ni ne promeut quelque parti politique que ce soit”.

“Le Likoud peut dire ce qu’il veut, si vous répétez sans cesse un mensonge, cela n’en fait pas une vérité”, a confié à i24news Poli Brunstein, le directeur de campagne de V15.

“V15 est une campagne qui émane d’Israéliens travaillant sur leurs idées, avec enthousiasme et motivation. Cela n’a rien à voir avec la politique étrangère”, a-t-il ajouté.

Cependant les formations de droite affirment que cette campagne est soutenue par des responsables américains proches des Démocrates visant à renverser Netanyahou.

Selon le rapport, les accusations se fondent sur le fait que One Voice, un partenaire de V15 qui vise à promouvoir le dialogue israélo-palestinien, est utilisé comme consultant par Jeremy Bird, un stratège politique américain qui a travaillé pour la campagne de Barack Obama en 2012.

Site LikoudSite Likoud“Benyamin Netanyahou”

Ce rapport fait suite aux allégations des députés du Likoud Ofir Akunis, Miri Regev, Tzipi Hotovely et Yariv Levin selon lesquelles la liste de centre gauche “Union sioniste (Herzog/Livni) entretient des relations illégales avec le V15.

L’avocat du Likoud David Shimron a déclaré dimanche que “les gens qui sont derrière le V15 sont en connexion directe avec l’Union sioniste et le parti Travailliste Avoda”.

“La loi n’autorise pas des groupes étrangers de faire des dons aux partis, c’est une connexion illégale”, a accusé la députée Miri Regev.

Le président du parti Avoda et tête de liste de l’Union sioniste, Yitzhak Herzog, a rejeté les accusations, les qualifiant de “mensonges” qui prouvent la panique du Likoud à l’approche du scrutin.

“Je comprends [le Likoud]: après six années très pénibles c’est difficile de devoir quitter le pouvoir, mais c’est exactement ce qui est en train de se passer, a déclaré Herzog dimanche soir. “Nous n’avons aucune connexion avec une organisation ou une campagne étrangère visant à remplacer Netanyahou. C’est un mensonge absolu”, a affirmé Herzog.

Sondage Haaretz: le Likoud passe en tête

i24newsi24news“Personnalités politiques israéliennes élections 2015”

Le parti Likoud de Benyamin Netanyahou prend la tête, se renforçant de 3 mandats, selon un nouveau sondage Dialog réalisé par le professeur Michal Fuchs (514 personnes ont été interrogées) et publié lundi soir sur le site du journal Haaretz

Si les élections législatives pour la 20è Knesset (Parlement israélien) s’étaient déroulées aujourd’hui, le Likoud aurait obtenu 25 sièges et l’Union sioniste (centre-gauche Herzog-Livni) 23.

Le Foyer juif de Naftali Bennett s’affaiblit ne recueillant plus que 14 mandats au lieu de 16 lors du sondage précédent, la Liste arabe unie obtient 12 députés, Yesh Atid de Yaïr Lapid 9, Koulanou de Moshé Kahlon et le Judaïsme unifié de la Torah 8 chacun, Israel Beteïnou (Lieberman) et Shas ‘Déri) 6 chacun, Meretz (gauche pacifiste) 5 et la liste d’extrême-droite Yahad 4 mandats.

i24news

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.