Verdun: visite de l’ambassadeur d’Israël

0
51

Aliza Bin-Noun a visité l’exposition du Centre mondial de la Paix. Photo ER

Aliza Bin-Noun, ambassadeur d’Israël en France était, lundi, au Centre mondial de la Paix pour visiter de l’exposition Nous Présidents. 60 ans de Ve  République et pour une conférence autour de la Shoah.

C’était l’occasion de « montrer les cadeaux qui ont été offerts par Israël au cours des années. C’est très important pour les bonnes relations franco-israéliennes ».

Aliza Bin-Noun, ambassadeur d’Israël en France est arrivée lundi matin au Centre mondial de la Paix de Verdun.

Le lieu propose l’exposition Nous Présidents. 60 ans de Ve  République qui présente, entre autres, des cadeaux officiels reçus par des présidents français.

Et certains d’entre eux viennent d’Israël. C’est Philippe Hansch, le directeur du Centre, qui a guidé l’ambassadeur au fil des salles.

« Nous partageons des valeurs communes »

La France et Israël « vont fêter, cette année, 70 ans de bonnes relations bilatérales », poursuit l’ambassadeur.

Des relations qui « se portent très bien. Il s’agit de deux pays amis qui ont beaucoup en commun », souligne Aliza Bin-Noun. « Nous partageons des valeurs communes » et « une bonne coopération dans d’autres domaines ».

Après la visite et avant un passage à la mairie de Verdun où elle a parcouru le musée de guerre en compagnie du maire Samuel Hazard, Aliza Bin-Noun a participé à une conférence-débat autour de la Shoah à l’occasion de la journée internationale des victimes de l’holocauste du 27 janvier.

C’est la montée de l’antisémitisme ces derniers temps qui a principalement occupé les débats.

« C’est très triste que 70 ans après la Shoah, on doit lutter contre l’antisémitisme en France et dans le monde entier, y compris en Europe », a commenté l’ambassadeur d’Israël en France.

« C’est très important de continuer l’éducation, l’enseignement par rapport à ce qu’il s’est passé ».

Très important également « de lutter contre l’antisémitisme qui est aujourd’hui un mélange d’antisémitisme avec de l’antisionisme ».

Frédéric PLANCARD

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.