Un conflit politique se joue entre les murs de la communauté musulmane du sud du Texas selon le leader spirituel des musulmans de la région, qui a déclaré jeudi que ce conflit a entraîné son éviction.

« Je ne veux pas être entraîné pas dans des intrigues et des débats politiques au nom de la religion. Je ne suis pas un homme politique « , a déclaré le Dr Nidal Alsayyed.

Mais c’est justement en raison de ses positions politiques, qu’il dit avoir été forcé de démissionner en tant qu’Imam. « Malheureusement, c’est Clinton contre Trump, » a-t-il déploré.

Le Dr. Al Sayyed a avoué à la presse avoir été contraint de démissionner de son poste de leader religieux de la Société islamique après avoir déclaré qu’il approuvait les déclarations de Donald Trump disant que les Etats-Unis devraient cesser temporairement d’accepter les nouveaux immigrants musulmans dans le pays.

Il avait exprimé son point de vue, après avoir appris les origines du couple responsable de la fusillade de San Bernardino.

« Mais quand on voit des gens qui ont l’air paisibles et intelligents, qui en viennent à commettre des assassinats de masse on est bien en peine de comprendre comment ils ont pu en arriver là. Si tout d’un coup cet homme ou cette femme ont pu ouvrir le feu et tuer 15 personnes, c’est parce que les musulmans américains ne font pas leur travail dans le pays ».

Nous devons donc arrêter d’ouvrir le pays à une nouvelle vague migratoire tant que nous n’avons pas réglé ce problème et tant que la situation actuelle n’est pas stabilisée « , a déclaré le Dr Alsayyed. Le chef religieux a dit qu’il y a un problème avec certains musulmans américains qui se trouvent en conflit entre leurs croyances religieuses et leur patriotisme envers les États-Unis, et un problème pour séparer la sphère religieuse et politique. Selon lui, les deux ne devrait pas se mélanger.

«J’ai appris ce matin de certains de mes contacts étroits et amis, que plus de 102 imams, des religieux de Houston, ont été licenciés et contraints de quitter leur emploi, quitter leurs mosquées, simplement parce que leurs opinions ne cadraient pas avec l’agenda politique de leurs communautés « , a dit. le Dr Alsayyed ajoutant qu’il s’est investi pour aider les jeunes à comprendre l’islam ici, et sur la jeunesse que les dirigeants islamiques devraient concentrer leur attention.

Breitbart

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.