Une centaine de membres du Hamas arrêtés en Cisjordanie

0
197

Les forces de sécurité palestiniennes du Fatah ont arrêté une centaine de membres du Hamas en Cisjordanie, dans la nuit de jeudi à vendredi 3 juillet, selon un responsable de la sécurité palestinien. Il s’agit de la plus importante vague d’arrestations entre les deux factions palestiniennes depuis huit ans.

Ce responsable, cité anonymement par l’AFP, a expliqué que les membres du mouvement islamiste au pouvoir dans la bande de Gaza « avaient l’intention de perpétrer des attaques contre l’Autorité palestinienne ». Le porte-parole du Hamas, Sami Abou Zouhri, a condamné ces arrestations, les qualifiant de « dangereuse escalade qui bloque les efforts et la réconciliation » et a critiqué l’Autorité palestinienne pour sa « coopération sécuritaire avec l’occupation israélienne ».

Le Hamas répond à Israël

Un an après l’accord de réconciliation entre le Hamas et le Fatah, qui avait mené à la formation d’un gouvernement d’unité nationale dirigé par le leader du Fatah, Mahmoud Abbas, les tensions entre les deux mouvements palestiniens sont au plus haut.

Depuis le début du jeûne du ramadan, le 18 juin, plusieurs attaques ont visé des Israéliens en Cisjordanie et à Jérusalem. Les autorités israéliennes ont depuis pris des mesures restrictives d’accès à l’esplanade des Mosquées, à Jérusalem, accentuant encore les tensions dans la zone.

Jeudi, le Hamas a également été accusé par Israël de soutenir les attaques de djihadistes dans le Sinaï. Une accusation à laquelle le mouvement islamiste a répondu vendredi en affirmant qu’il s’agissait d’une « propagande » d’Israël et que le Hamas avait « l’intention de préserver la sécurité de l’Egypte ».

Le Monde.fr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.