Un prêtre se fait cracher dessus à la sortie d’une messe.

D’après une vidéo d’Infos Bordeaux, un homme a craché au visage d’un prêtre à la sortie d’une messe d’une église de la capitale girondine.

Le parvis de la basilique Saint-Michel serait pris d’assaut ces dernières semaines. C’est du moins ce qu’il est affirmé dans une vidéo d’Infos Bordeaux, publiée sur son compte Twitter dimanche 27 février. Des vendeurs à la sauvette auraient en effet envahi l’espace public devant le lieu de culte situé dans le quartier populaire de Saint-Michel, à Bordeaux (Gironde). L’auteur de la vidéo, et témoin de la scène, a ainsi indiqué que le curé de la basilique Saint-Michel a choisi de bénir le parvis et les « commerçants musulmans », à la fin de chaque messe. Mais dimanche 27 février, cela ne s’est pas passé comme prévu. Infos Bordeaux a révélé qu’un homme « musulman » aurait craché sur le prêtre.

 

Des stands « dans l’église »

Dans une deuxième vidéo, il est possible de voir le religieux lever son goupillon d’eau bénite pour bénir la foule qui déambule autour de lui. Mais un homme, visiblement agacé de recevoir cette bénédiction chrétienne, ne s’est pas empêché de vociférer des propos inaudibles au prêtre, avant de lui cracher au visage. L’homme d’église s’est alors montré très surpris et outré, regardant longuement l’individu disparaître dans la foule. Le curé a ensuite repris sa bénédiction, comme si de rien n’était. Si l’auteur de la vidéo n’a pas commenté les faits, il a précisé que certains vendeurs auraient installé leur stand « dans l’église », sans autorisation, une heure avant la fin de la messe. Infos Bordeaux a indiqué que la police a dû intervenir pour évacuer les lieux.

Le grand remplacement est un fantasme, il faut soutenir les musulmans, et surtout traiter les juifs qui denoncent cette situation d’antisémites. Voir nos braves amis du CRIF.

JForum

4 Commentaires

  1. Une religion d’amour, de paix et de tolérance, comme l’Islam, ne peut avoir que des adeptes pacifiques et tolérants comme le prouve cette vidéo !

  2. Pourquoi se priverait-il de cracher sur un prêtre ? N’a-t-il pas carte blanche pour manifester sa foi ? Donc si sa foi lui enjoint de cracher sur un prêtre qui aurait la mauvaise idée de le bénir, alors il peut le faire sans que personne ne trouve à redire.

    D’ailleurs, vous aurez remarqué que l’individu s’est éloigné sans que personne ne dise mot. L’on ne saurait être plus explicite

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.