Un manifestant portant un masque du Premier ministre Benjamin Netanyahu, un uniforme de prisonnier et des menottes à Tel Aviv mardi soir | Photo: Gideon Markowicz

Un homme arrêté, soupçonné d’avoir menacé d’assassiner Netanyahu

Alors que les troubles civils atteignent leur paroxysme, quatre personnes soupçonnées d’avoir violemment attaqué des manifestants anti-gouvernementaux à Tel Aviv sont également arrêtées. chef de l’Opposition Yair Lapid : Le Premier ministre a «du sang sur les mains» (appel à la vendetta et donc au meurtre).

Alors que les troubles civils débordent, la police israélienne a déclaré qu’elle avait arrêté un homme soupçonné d’avoir menacé d’assassiner le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

L’homme, un résident de Ramla âgé de 31 ans, a été arrêté près du bureau du Premier ministre à Jérusalem pour avoir proféré des menaces verbales contre le Premier ministre et sa femme, et il avait en sa possession deux couteaux et un pistolet en plastique. Le tribunal de première instance de Jérusalem a prolongé sa détention provisoire jusqu’au dimanche 2 août.

Le suspect, étant sans abri, “frustré et affamé”, a déclaré par l’intermédiaire de son avocat que lui et sa famille souffraient économiquement.

Netanyahu s’est adressé à Twitter pour implorer le public de “baisser la hauteur des flammes et de maintenir l’ordre civil” – alors qu’une autre manifestation à Tel Aviv mardi soir s’est transformée en violence de rue.

Des manifestants antigouvernementaux qui ont participé à une manifestation près du domicile de Tel Aviv du ministre de la Sécurité publique Amir Ohana ont été attaqués par des assaillants présumés d’extrême droite et ont déclaré qu’ils avaient été agressés par un groupe organisé et ont affirmé que la police n’avait pas répondu à leurs appels à l’aide.

Ministre de la Justice Amir Ohana (Oren Ben Hakoon)

La manifestation de mardi visait Ohana après avoir appelé la police à réprimer les récentes manifestations antigouvernementales à Tel Aviv et à Jérusalem et déclaré que le procureur général Avichai Mendelblit ne prenait pas au sérieux les menaces contre le Premier ministre Benjamin Netanyahu et sa famille.

Dans un enregistrement publié par le radiodiffuseur public Kan, Ohana est entendu dire au chef de la police de Jérusalem qu’il faut contester une décision de la Cour suprême autorisant la poursuite des manifestations, et a qualifié les manifestations de «vandalisme qu’on ne devrait pas supporter».

Dans la vidéo de la scène, les assaillants ont été aperçus en train de frapper les manifestants avec des bouteilles en verre, des clubs et des chaises et les asperger de gaz lacrymogène. Les organisateurs de la manifestation ont déclaré que cinq personnes avaient été hospitalisées, dont deux avec des coups de couteau dans le dos.

La police a déclaré dans un communiqué qu’elle prenait au sérieux “toute forme de violence, qu’elle soit dirigée contre des citoyens ou dirigée contre des policiers. [Mardi] soir, de multiples marches ont eu lieu dans la ville de Tel Aviv, qui n’ont pas été coordonnées à l’avance avec la police. Dans un cas, les forces de police ont identifié une bagarre et ont arrêté un suspect pour avoir lancé une pierre. “

Vidéo: Ben Netzer

À la suite du tollé public qui a suivi le refus de la police de protéger les manifestants, quatre agresseurs présumés ont été arrêtés.

Netanyahu a écrit sur Facebook: “L’enquête sur l’incident de Tel Aviv est en cours. J’attends de la police qu’elle découvre la vérité et traduise en justice les responsables. Il n’y a pas de place pour la violence pour quelque raison que ce soit.”

Il a ajouté: “En même temps, il n’y a pas de place pour l’incitation ou les menaces de meurtre – explicitement ou implicitement – contre moi et les membres de ma famille, y compris la menace honteuse de crucifixion faite aujourd’hui à Tel Aviv.” (Référence au happening sur la place Rabin, le montrant célébrant le “dernier repas” de J.C)

Le premier ministre a mentionné le chef de l’opposition Yair Lapid, l’accusant de «soutenir des groupes anarchistes dont le but est de perturber l’ordre civil et de saper les principes fondamentaux de la société israélienne».

Lapid avait déclaré mercredi plus tôt que “l’incitation” de Netanyahu avait conduit à des attaques contre les manifestants anti-gouvernementaux et que le Premier ministre avait “du sang sur les mains”.

“La violence et le sang versés hier à Tel Aviv sont aux mains de Netanyahu et de ses messagers. Celui qui sème l’incitation recevra du sang sur sa tête en retour. (Son rôle est d’)Appeler les manifestants à répandre la maladie et inciter les civils qui protestent à mener Israël dans une guerre civile”, Dit Lapid.

Le ministre de la Communication, Yoaz Hendel, s’est également exprimé mercredi,  en tweetant: “Nous ne pouvons pas tolérer les images de [mardi soir]. Je m’attends à voir retomber une main lourde et à des punitions contre ceux qui agissent avec violence. Le pardon envers les extrémistes est une leçon que nous avons déjà apprise dans l’histoire… Notre mission historique est de ne jamais permettre une guerre civile.

Le ministre de la Cybersécurité ​​et du numérique national, David Amsalem, un proche allié de Netanyahu, a déclaré en réponse: «Mesdames et Messieurs, vous incitez au quotidien contre le Premier ministre. Vous avez déclenché ce schisme parmi le peuple; vous et tous les systèmes qui vous soutiennent du bureau du procureur de l’État. “

israelhayom.com

5 Commentaires

  1. Le savoir faire des israéliens rapporte des milliards au pays et ce dans plusieurs domaines comme la vente d’armes par exemple pour ne citer que cet exemple .
    Ne parlons même pas des nouveaux gisements de gaz et de pétrole qui rapporteraient aussi des milliards .

    Je l’ai déja dit ici et pas besoin d’être socialiste ou communiste pour espérer que les plus démunis aient une part du gâteau .

    En temps de guerre ils sont aux enterrements alors qu’on les invite aux mariages .

  2. Voila un peuple qui est sur le pont 24 h/24 depuis 48 .
    Les jeunes sont engagés pour des mois sur terre , sur mer et dans les airs pour défendre avec héroisme leur pays .
    Pareil pour les jeunes filles .
    Ces entrainements et ces préparations sont trés éprouvants . .
    Je ne parle même des missions dangereuses et de l’état de tensions aux frontiéres en permanence .
    Il n’est pas rare de voir des jeunes soldats rentrer de missions dangereuses chez eux et de trouver le frigo vide .
    Tout cela fait que la cocotte minute est prête à exploser .
    Je compte sur l’intelligence et le sang froid des israéliens rompus à tant de guerres et de violences pour calmer le jeu avant que ça bascule pour la joie de nos ennemis .

  3. Très important, si on touche à la personne du Premier Ministre (le Patriarche BIBI) ils faut préparer les barques pour pécher le thon dans les rues de Tel-Aviv et je pèse mes mots.
    Le tsunami du Japon c’est rien !

  4. La démocratie doit permettre aux idées d’être exprimées et disputées en toute intelligence. Les appels à la violence sous quelque forme et issus de quelque milieu que ce soit sont intolérables.

    La gauche, la droite, les divers courants orthodoxes, les verts, etc. sont tous légitimes, même s’il y en a qui me plaisent et d’autres pas. La dispute (au sens de la controverse) est nécessaire et constructive mais la violence est l’expression des faibles et des médiocres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.