Un baleineau s’égare dans la Tamise

Les secouristes britanniques ont décoincé lundi matin une jeune baleine échouée sur les rives de la Tamise, mais le petit cétacé n’est pas sorti d’affaire, remontant actuellement la rivière plutôt que de prendre le large.

Cette baleine de Minke, qui mesure entre trois et quatre mètres, avait été repérée dimanche dans le sud-ouest de Londres, échouée au niveau d’un ensemble de vannes contrôlant le débit de l’eau.

Inquiet d’une éventuelle blessure ou d’un poids insuffisant, un vétérinaire a examiné et aspergé le cétacé, avant l’intervention du Royal National Lifeboat Institute (RNLI), saluée par les acclamations de centaines de spectateurs soucieux.

Mais ce n’est que vers 01H00 du matin que les équipes du RNLI, des pompiers de Londres et du service de sauvetage de la vie marine ont réussi à libérer la baleine à l’aide d’un coussin gonflable.

Mais elle a réussi à s’enfuir pendant que les sauveteurs « l’emmenaient dans une partie plus profonde de la rivière », a déclaré lundi une porte-parole de la RNLI, indiquant que le petit mammifère marin « présentait des comportements inquiétants », au point que « les experts présents craignent qu’il ne soit pas en bonne santé ».

Depuis, le cétacé a été aperçu dans un premier temps dans la matinée se dirigeant vers l’est et la mer du Nord. Mais d’autres témoins l’ont ensuite identifié en train de remonter le courant.

C’est un « incident très rare et inhabituel », a estimé le commandant de la brigade des pompiers de Londres Glen Nicolaides.

« On n’en croyait pas nos yeux quand nous avons vu la pauvre bête, ce n’est pas tous les jours que quelque chose comme ça arrive », a confirmé à l’AFP Jake Manketo, 20 ans, un riverain.

Parmi les plus petites baleines, la baleine de Minke atteint en général 10 mètres à l’âge adulte et vit dans le nord des océans Atlantique et Pacifique, mais il est arrivé qu’on en trouve jusqu’en Arctique ou à l’Équateur.

En janvier 2006, une baleine à bec commune s’était déjà retrouvée coincée dans la Tamise, suscitant un énorme intérêt. Le cétacé était malheureusement décédé alors qu’on le ramenait à la mer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.