Tunisie: le pèlerinage juif de la Ghriba aura lieu les 25 et 26 mai

5
254

Le pèlerinage annuel juif de la Ghriba, sur l’île de Djerba, dans le sud de la Tunisie, aura lieu les 25 et 26 mai sous haute sécurité, a indiqué vendredi à l’AFP René Trabelsi, l’un des organisateurs.

“Comme d’habitude, les mesures sécuritaires nécessaires seront prises. C’est important pour tous les habitants de Djerba et pour l’économie du pays”, a déclaré M. Trabelsi. M. Trabelsi n’a pas été en mesure d’évaluer le nombre de personnes attendues pour ce pèlerinage auquel des personnalités politiques et des artistes étrangers ont été selon lui invités.

Organisé chaque année au 33e jour de la Pâque juive, le pèlerinage de la Ghriba est au coeur des traditions des Tunisiens de confession juive, une communauté qui ne compte plus que quelque 1.500 âmes contre 100.000 avant l’indépendance en 1956.

L’an dernier, des centaines de pèlerins s’étaient rendus à la synagogue de la Ghriba, la plus ancienne d’Afrique, dans une ambiance détendue malgré un très important dispositif sécuritaire. Le rituel, toujours fortement protégé, s’était en effet tenu moins d’un mois après un attentat sanglant revendiqué par le groupe Etat islamique au musée du Bardo, à Tunis.

La Tunisie, qui connaît depuis sa révolution en 2011 un essor de la mouvance jihadiste, a ensuite été frappée par trois autres attaques majeures, dont la dernière a visé le 7 mars des installations sécuritaires à Ben Guerdane, dans le sud, à la frontière avec la Libye. Après cette attaque, les mesures de sécurité ont été renforcées à Djerba, notamment dans les zones touristiques et autour de la synagogue de la Ghriba.
Avant un attentat suicide au camion piégé en 2002, qui avait fait 21 morts dont une majorité de touristes allemands, quelque 8.000 personnes se pressaient au pèlerinage chaque année.

AFP

NDLR – Il n’y a aucune obligation à aller dans un pays arabe, pour soutenir son économie. Rien n’empêche les juifs de fuir ce pays. Quant aux mesures sécuritaires, elles sont plus verbales que réelles.

5 COMMENTS

  1. Susceptible,Marc, pourtant j’ai raison au plan de la sémantique, nous sommes un peuple et non une religion, et la confession nous est étrangère , on n’est pas obligé de publier des dépêches AFP sans les mettre entre guillemets.
    Le négationnisme n’est pas lié seulement à la Shoah, mais peut concerner toute attitude perverse consistant à nier un fait pour en disqualifier les acteurs. Je veux bien admettre avoir été excessif, mais je suis excédé par cette expression anti nationalisme juif que l’on retrouve à toutes les sauces

  2. le pèlerinage devrait être strictement interdit, car il s’apparente à une certaine forme d’idolatrie.
    donc: pèlerinage, connais pas!

  3. C’est quoi un tunisien de confession juive, moi je ne connais, je ne connais que des Juifs tunisiens.
    Toute autre façon de s’exprimer revient à donner raison au Hamas ou à Shlomo Sand.
    Même remarque pour les français de confession juive, aucun sens ni historique ni religieux. JForum deviendrait il négationniste !

    • Il reste, dit l’article 1500 Juifs en Tunisie. Ce seraient donc des citoyens “Tunisiens”. Et il se trouve qu’ils pratiquent le judaïsme, à la Ghriba ou ailleurs. L’article rédigé par l’AFP dont on connaît le peu d’entrain et d’enthousiasme envers le monde juif les définit comme étant des Tunisiens “de confession juive”. Même si l’expression peut paraître inappropriée, sur le plan factuel, elle n’est pas inexacte. Donc elle n’est pas “négationniste”, ce qui consiste à nier l’existence de la Shoah (entre autres ou événements de même importance). Même si la dépêche est postée sans vérification ultra-susceptible ou scrupuleuse juste avant Pessah, elle est loin d’être “choquante”. Par contre, classer JForum dans les publications “négationnistes”, équivalent juif de “la vieille taupe” de Faurisson, c’est vraiment très c. (inqualifiable).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.