Israël et la Judée-Samarie sont en proie à une vague de violence depuis le 1er octobre 2015, mais une accalmie a été constatée au cours de ces dernières semaines.

Le Djihad islamique, actif principalement dans la bande de Gaza, a été reconnu comme organisation terroriste par plusieurs pays, dont Israël et les Etats-Unis.
Le groupe terroriste palestinien a déclaré que la délégation rencontrera également le président iranien Hassan Rouhani, le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale, Ali Shamkhani, et le président du Parlement iranien Ali Larijani, selon The Jerusalem Post.

d7a7dc02f6c054ae0655de2a490292fd1d4afa53.png
Suite à la rencontre avec Khameneï, également assistée par le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif, le groupe a déclaré que lors de ces réunions, les parties ont discuté de « la situation actuelle en Iran », mais aussi « de la Palestine et des moyens de relancer l’Intifada en Judée-Samarie et à Jérusalem contre l’expansionnisme sioniste », a précisé The Jerusalem post.
Selon le quotidien, « les tentatives d’Israël de judaïser la mosquée al-Aqsa » et « le blocus israélien imposé à Gaza » ont également été évoqués.
Dans une déclaration à la presse, Ramadan Shalah a salué le soutien iranien et dénoncé les pays arabes qui ne manifeste qu »‘indifférence envers la Palestine et son peuple opprimé ».

Jpost

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.