Un sondage démontre que l’opinion publique est épuisée par la couverture de l’actualité réservée en exclusivité au Président Trump et par les attaques incessantes des médias 

Les Américains sont de plus en plus épuisés par la couverture négative et incessante de la majorité des Médias, qui matraquent les premiers mois de la Présidence de Donald Trump, selon un nouveau sondage.

Le sondage mené par le quotidien Investisors Business et TIPP démontre que 55 pour cent sont vraiment rebutés par cette couverture du Président et qu’une partie presque équivalente de 54% pense aussi que les médias d’actualité « jouent le rôle d’un parti d’opposition, en s’opposant systématiquement au Président et à sa politique à chaque tournant, quoi qu’il fasse ».

Le sondage démontre un soutien à l’essentiel de l’agenda du Président Donald Trump , malgré le bashing constant des reportages négatifs servis par la presse sous influence. /Reuters

Au cours de ce sondage, 88% des Républicains disent qu’ils en ont assez de cette constante négativité, alors que 55% des Indépendants et 54% des « modérés » disent être totalement las de ce type de couverture par la presse partisane.

Une étude d’un groupe non-partisan Media Tenor démontre qu’il n’y a que 3% des récits et reportages des réseaux d’actualité, au cours du premier mois de l’Administration Trump, qui peut être décrit comme positif. Pour le reste, 43% s’affichent comme négatifs et 54% pourraient passer pour neutres.

« C’est en contraste saisissant avec la couverture extrêmement favorable et positive mise en scène pour les débuts de l’Administration Obama, malgré le fait qu’Obama a eu son lot de maladresses et de boulettes à ses débuts », souligne le reportage du quotidien Investors Business, le 6 mars.

Le sondage IBD/TIPP montre que 57% des sondés soutiennent le Plan de Trump d’embaucher 10.000 agents de l’immigration suppléentaires ; 58% soutiennent l’expulsion d’immigrés illégaux accusés de crime, même s’ils n’ont pas été condamnés ; 53% approuvent l’appel de Trump à suspendre l’aide fédérale aux « villes-refuges ».

Surle choix de Trump pour la Cour Suprême, bien plus pensent que le Congrès devrait approuver la candidature de Neil Gorsuch pour prendre la place d’Antonin Scalia à la Justice (48%), que ceux qui pensent qu’on ne devrait pas la lui accorder (31%).

Ce sondage découvre aussi qu’une majorité soutient l’interdiction temporaire de séjour et d’entrée aux Etats-Unis, promulguée  par Trump, pour les réfugiés de sept pays à majorité musulmane.

Le seul point de désaccord concerne l’Obamacare, où seulement 38% des sondés disent qu’ils soutiennent une abrogation de cette loi, ce qui est moins que les 42% du mois précédent.

« D’autres sondages ont démontré une récente augmentation du taux d’approbation de l’Obamacare, bien qu’une étude d’opinion concernant ceux qui sont effectivement inscrits dans cette procédure, démontre une énorme chute de la satisfaction quant à leur plan de prise en charge par l’Obamacare, tel qu’il se présenge en réalité », d’après l’Investor Business Daily.

Rédaction de  WorldTribune  8 mars 2017

Adaptation : Marc Brzustowski

Poll finds public tiring of media’s incessant attack coverage of President Trump

3 Commentaires

  1. Les médias !!! ah bien sûr que l’on connaît aussi !

    Et que nous sommes fatigués de leur manque d’éthique !

    et de leur façon honteuse et déloyale de démolir ceux qui ne leur plaisent pas !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.