Un document publié sur wikileaks.org révèle qu’en 2010, la Russie a proposé à Israël d’annuler la vente et la livraison de systèmes de missiles S-300 à l’Iran en échange de la technologie israélienne pour véhicule aérien sans pilote sophistiqués (UAV), pour laquelle Moscou était prêt à payer 1 milliard de dollars.

Selon la publication, Amos Gilad chef de IMOD organisme politico-militaire a dit que les interlocuteurs russes avaient reconnu les écarts de développement dans leur plate-forme de drones et que la Russie était prête à payer un milliard de dollars pour la technologie avancée des drones israéliens. Gilad a réaffirmé qu’Israël ne fournirait pas sa plus récente technologie des drones, en faisant valoir que cette technologie allait probablement finir dans les mains des Chinois.

En ce qui concerne le programme nucléaire iranien, Gilad dit ne pas être pas sûr à 100% que Téhéran a vraiment décidé qu’il veut une arme nucléaire – pour autant l’Iran est «déterminé» à obtenir la possibilité d’en construire une. Selon Gilad, étant donné que le programme nucléaire de l’Iran est clandestin (par exemple, Qom), il ne sera pas évident de savoir quand l’Iran aura atteint le « point de non-retour. » Il a dit douter que le jour où l’Iran aurait produit une bombe nucléaire Téhéran choisirait de le faire savoir au monde. Le document révèle également que les Iraniens ont prévu de construire dix autres installations d’enrichissement d’uranium.

Israeldefense

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.