Rencontre de Paris; Abbas veut un calendrier pour des négociations

2
221

Le président palestinien Mahmoud Abbas, qui a rencontré samedi à Paris l’Américain John Kerry et le Français Jean-Marc Ayrault, a souhaité que toute relance du processus de paix au Proche-Orient s’inscrive dans un calendrier et un cadre de supervision internationale, a indiqué un haut responsable palestinien.

“Nous avons besoin d’un calendrier pour des négociations, d’un calendrier pour leur mise en oeuvre, et d’un cadre international pour garantir l’application de tout éventuel accord”, a déclaré le négociateur en chef palestinien, Saëb Erakat, lors d’une conférence de presse à Paris.
Le président de l’Autorité palestinienne a eu des entretiens “très constructifs” avec le secrétaire d’Etat américain John Kerry puis le chef de la diplomatie française Jean-Marc Ayrault, a rapporté M. Erakat.

“Il a réitéré notre plein soutien à l’initiative française visant à tenir une conférence internationale avant la fin de l’année”, a-t-il déclaré, insistant sur le fait que les efforts français, américains et égyptiens n’étaient en aucun cas “contradictoires”.
“Tous ces efforts visent à relancer le processus de paix et parvenir à la solution à deux Etats (israélien et palestinien), ils sont complémentaires”, a estimé le négociateur palestinien.

Paris tente actuellement de mettre sur pied d’ici la fin de l’année une conférence internationale pour relancer le processus de paix israélo-palestinien, au point mort depuis l’échec en avril 2014 de la dernière initiative américaine.
Israël prône des négociations directes avec les Palestiniens. Les États-Unis, médiateurs historiques sur le dossier, sont pour leur part habituellement réticents à laisser la main.

Dans le même temps, l’Égypte s’est rapprochée d’Israël pour tenter de relancer les négociations, et le chef de la diplomatie égyptienne Sameh Choukri a effectué en juillet une visite à Jérusalem, la première de ce niveau depuis neuf ans.

John Kerry, qui s’est déplacé à Paris pour rencontrer M. Abbas, a également eu un entretien avec son homologue français Jean-Marc Ayrault. “Toutes les parties doivent s’impliquer fortement pour faire baisser la violence et prendre des mesures concrètes permettant l’ouverture de discussions sérieuses”, a indiqué le département d’Etat.

13645160_10154002516794737_1052466839181792241_n

AFP

2 COMMENTS

  1. Messieurs les rédacteurs de J Forum

    Je ne sais de quel bord vous êtes !

    Depuis que je me suis mis à vous litre vous rapportez bêtement ce que l’AFP diffuse

    Or vous le savez mieux que quiconque l’AFP est antisémite et antisioniste les informations que cette agence diffuse son biaisées et mensongers leur but ultime c’est de salir les juifs et de blanchir les palestiniens c’est chose notoire ça crève les yeux..
    Pas une seule fois l’AFP n’a diffusé une info convenable et partiale sur Israel!

    Est ce que vous manquez tellement d’informations sérieuses que vous allez les glanez un peu n’importe où afin de vous prévaloir que vous êtes le site qui donne le plus d’informations.
    Parfois même et je ne sais pourquoi et dans quel but vous ramenez une kyrielle d’infos inutiles qui ne nous apprend rien du tout et qui rentrent pas du tout dans le cadre de votre site .

    On se dispense royalement de la quantité d’infos que vous mettez sur votre site ce qui compte c’est la qualité et la véracité de l’info.

    SVP faites un tri sévère sous peine de dégrader en qualité l’image de marque de votre site .

  2. Il est surprenant que JForum répercute les informations baisées et anti-israéliennes de l’AFP.

    Traduction et commentaires de l’article :

    – “Le président de l’Autorité palestinienne”. En clair : le “chef” non élu du mouvement terroriste OLP prônant la destruction d’Israël et l’éradication du peuple juif.

    – “des entretiens « très constructifs »” avec le secrétaire d’Etat américain John Kerry. En clair : rien n’a été dit et pour cause : les Américains comprennent très le but des arabes de l’OLP. Ils ont lu la “charte” de ces deux organisations de mort.

    – “puis le chef de la diplomatie française Jean-Marc Ayrault”. En clair : rien, car la France n’est pas un acteur : les terroristes arabes de l’OLP et leurs amis du Hamas le savent. Ayrault également, il le voudrait bien, mais que faire ! Il n’a pas (voulu) lire la “charte” de ces deux organisations de mort, mais a aujourd’hui besoin du savoir-faire d’Israël au niveau sécuritaire. Les Français commencent à comprendre, lentement, très lentement mais sûrement.

    Rectificatif :

    L’OLP et leurs amis du Hamas sont venus également proposer à la France leur “savoir-faire” : la création d’un état islamique dans les frontières de Poitiers de 732, date de l’invasion de la France par les musulmans, première colonisation de la France. Une commission inter-ministérielle va être incessamment nommée pour traiter de cette intéressante proposition. En parallèle, une mission a été confiée à des sociétés de chasseurs de tête : trouver le successeur de Charles Martel.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.