Racisme et antisémitisme : Taubira fait son cinéma

2
637
200 magistrats référents en racisme et antisémitisme se rencontrent ce mercredi. La garde des sceaux Christiane Taubira souhaite qu’ils usent plus des stages de citoyenneté.

Les 200 magistrats, en réunion ce mercredi, se verront notamment présenter un stage de citoyenneté conçu pour les auteurs de faits racistes et lancé en 2014 par le Mémorial de la Shoah en partenariat avec le parquet de Paris.

Les stages de citoyenneté, souvent organisés par des associations locales, peuvent être une alternative à des poursuites ou faire office de peine. Ils existent depuis plus de dix ans en France. En 2014, 5 000 ont été prononcés, souvent dans des affaires d’atteinte à l’autorité et de dégradations de biens publics.

Un stage au Mémorial de la Shoah

Le Mémorial de la Shoah, pionnier en la matière sur le sujet des discriminations, a organisé deux stages sur le racisme en 2014 avec à chaque fois une dizaine de candidats, qui paient un euro symbolique pour y participer. Quatre autres sont prévus en 2015.

Axé sur la lutte contre les préjugés et s’appuyant sur l’histoire des génocides, ce stage est « un enseignement à la tolérance », explique Jacques Fredj, directeur du Mémorial. « Jusque-là c’était un laboratoire d’idées. Maintenant le produit commence à être bien rodé. »

Parmi ceux qui y ont déjà participé figurent des mineurs et des majeurs, des personnes ayant fait la « quenelle », geste que le polémiste Dieudonné présente comme « antisystème », ainsi que des personnes ayant proféré des insultes ou menaces à caractère raciste sur internet, indique une source judiciaire.

« Une piqûre de rappel »

L’ambition du gouvernement est de généraliser cette approche en développant notamment des modules « antiracistes » dans le cadre de stages plus généraux, explique Robert Gelli, directeur des Affaires criminelles et des grâces.

« Ceux qui insultent les policiers, ça ne fait peut-être pas de mal qu’ils aient une piqûre de rappel », dit-il. Le Premier ministre Manuel Valls a présenté le 17 avril dernier un plan d’action contre le racisme et l’antisémitisme doté de 100 millions d’euros sur trois ans. La création d’une action de groupe en matière de discriminations, mesure qui figurera dans le projet de réforme de la justice de Christiane Taubira, en fait partie.

Donc un petit stage, à la place de la prison, avec le concours du Mémorial de la Shoah. Si la mesure est bonne pour ceux qui n’ont pas commis des actes répréhensibles, elle est un acte d’injustice pour les personnes coupables de délits condamnables par la loi.

Voilà de bonnes intentions. Mais nous faisons tous le constat que M. Mbala Mbala ne redoute pas la justice française, que les auteurs des crimes commis en juillet contre la communauté juive sont restés impunis, par contre que madame Taubira s’est empressée de ficher les jeunes juifs de la LDJ. Que tous les auteurs des crimes contre les Juifs de France (Mérah, Kouachi, Koulibali, etc etc.) sont tous passés par la case prison avant d’être relâchés pour commettre leurs crimes. Que les appels à la haine des Juifs et d’Israël se poursuivent en toute impunité. Pire des élus de la République encouragent les terroristes, et les glorifient en les décorant, ou en leur rendant hommage, comme c’est le cas pour Barghouti…

Donc ce discours totalement hypocrite de Madame Taubira, qui cherche à dissimuler sa vraie nature, est un mensonge de plus.

En plein festival de Cannes, madame Taubira fait son cinéma. Quand il y aura de vraies sanctions contre ceux qui ont voulu s’en prendre aux Juifs à Sarcelles, et à Paris, quand les élus de BDS seront sanctionnés, quand on sanctionnera les élus de gauche qui font l’éloge du terrorisme palestinien alors on verra si l’on peut donner du crédit aux paroles de madame Taubira. Pour l’instant, c’est très loin d’être le cas.

On trouvera toujours des Juifs de cour, pour venir au secours des pouvoirs publics. Récemment un de ceux-là, installé dans le Val-d’Oise,  s’est illustré après l’agression de Sarcelles, la semaine dernière. Pas d’affolement disait-il, ce prétendant à un poste ministériel. Il faut faire confiance à la justice de notre pays. Manifestement il n’a pas compris que ses intérêts personnels ne sont pas les nôtres. Il n’y a pas lieu de faire confiance, quand celle-ci a été trahie à plusieurs reprises.

JForum.fr

 

 

 

 

2 COMMENTS

  1. Taubira ?

    Une menteuse , une hypocrite , une incompetente et une antisemite qui ne cache meme pas son jeu .

    Il est temps qu’elle degage on l’a aasez vue .

    • Autant de qualificatifs mériteraient sans doute quelques preuves.

      L’antipathie que chacun peut avoir envers une femme ou un homme politique est souvent révélatrice de lectures pernicieuses. Bien que cette femme se contrefiche de ce qu’on pense d’elle, je n’ai pas le souvenir qu’elle se soit exprimée sur les Juifs à la façon vulgaire ou négative. Mais vous avez sans doute des arguments à faire valoir ..

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.