Ki mitsion tetse Torah

Rabbins: laissez les téléphones allumés pour les mises à jour du coronavirus durant Shabbat

Le grand rabbin séfarade d’Israël, Yitzhak Yosef doit lancer des systèmes de communication (y compris par hauts-parleurs circulant à bord de véhicules) pour informer les communautés religieuses de l’importance de la quarantaine; Bat Yam ferme toutes les synagogues; les rebbes de Chabad disent que c’est un devoir biblique de dénoncer ceux qui ne suivent pas les directives de santé

Le grand rabbin séfarade d’Israël Yitzhak Yosef a dit aux juifs religieux qu’ils devaient laisser leur téléphone allumé pendant le Shabbat afin de recevoir des mises à jour sur la crise des coronavirus.
La décision a été prise de manière à permettre au ministère de la Santé d’informer les personnes qu’elles peuvent avoir été exposées au virus et doivent entrer dans une période de quarantaine de deux semaines.

 Des agents de santé désinfectent la Grande Synagogue de Tel Aviv

Des agents de santé désinfectent la Grande Synagogue de Tel Aviv
( Photo: Oren Hen )
Yosef a décidé d’envoyer une flotte de voitures avec des haut-parleurs pour informer également les résidents des communautés ultra-orthodoxes s’ils doivent entrer en quarantaine le Shabbat.
Dans une lettre envoyée au ministre de la Santé Yaakov Litzman, le rabbin a décrété que les synagogues dans les hôpitaux devront également être fermées, en raison de la difficulté à respecter la distance minimale de deux mètres entre les fidèles.
« Il ne fait aucun doute que toute personne confirmée comme ayant le virus doit avoir son téléphone allumé pendant le Shabbat pour être informé de son état », a déclaré le grand rabbin dans une lettre à Litzman.
« Même ceux qui n’ont pas été testés devraient avoir leur téléphone allumé pour qu’ils sachent s’ils se trouvent à proximité d’un patient confirmé et doivent entrer en quarantaine », a-t-il déclaré.
« Une flotte de véhicules avec haut-parleurs sera en service pendant le Shabbat dans les communautés religieuses et ultra-orthodoxes pour souligner l’importance de la quarantaine », a écrit le rabbin.
Pour la première fois depuis le début de l’épidémie, la municipalité de Bat Yam a décidé de fermer toutes les synagogues de son ressort, la première ville à le faire.
La nouvelle directive affectera des dizaines de milliers de personnes et fermera quelque 140 maisons de culte dans la ville.
« C’est une décision difficile », a déclaré un communiqué de la municipalité. « Mais c’est clair: si nous laissons les synagogues ouvertes, les personnes âgées risquent de mourir.« 
Selon la loi juive, un quorum d’au moins 10 adultes, ou minyan, est nécessaire pour certains rituels religieux; selon la loi juive orthodoxe, tous les 10 doivent être des hommes.
Une réunion d’urgence entre des responsables municipaux, des responsables de la santé, des rabbins, des policiers et des officiers de Tsahal dans la ville à majorité ultra-orthodoxe de Bnei Brak a décidé que les trois prières juives quotidiennes se dérouleraient dans des bâtiments spacieux – sans avoir besoin d’arriver à une synagogue.

Un mariage ultra-orthodoxe a lieu dans une yeshiva de Jérusalem, les célébrants observant les directives pour garder leurs distances

Un mariage ultra-orthodoxe a lieu dans une yeshiva de Jérusalem, les célébrants observant les directives pour garder leurs distances
Les visites au mikveh (bain rituel) doivent être évitées tant que les directives de santé sont en place et que les mariages et les événements avec plusieurs participants ne sont pas autorisés.
Les femmes, les enfants, les personnes âgées et les agents de santé sont autorisés à prier depuis leur domicile.
Les grands rabbins de Chabad ont annoncé que toute personne qui n’obéit pas aux directives de santé est soumise au « din rodef », ce qui signifie qu’il est du devoir sacré de les dénoncer aux autorités.
Les rabbins ont également jugé que les prières solitaires à la maison sont suffisantes car les directives ne peuvent pas permettre aux gens de se rencontrer dans les synagogues, de garder des distances personnelles et de maintenir les restrictions du nombre de personnes à moins de 10.
Adaptation : Marc Haïm Brzustowski

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.