Paris: nommer des rues en mémoire des victimes de l’antisémitisme

1
245

La Mairie de Paris va prochainement nommer des rues en mémoire des victimes juives de l’antisémitisme dont Sarah Halimi et Mireille Knoll.

“La prochaine commission de dénomination des noms de rues, de jardins, de places, d’allées, d’établissements municipaux que je préside, actera les dénominations de lieux aux noms de Arié et Gabriel Sandler, Myriam Monsanego, Sarah Halimi, Mireille Knoll, et Marceline Loridan-Ivens. C’est notre réponse à l’antisémitisme et aux meurtres commis en son nom. Je vous donnerai les lieux pour chacun d’entre eux après la commission du 15 avril”, a annoncé sur Facebook Catherine Vieu-Charier, adjointe à la mairie de Paris, chargée de la mémoire.

Depuis plus d’une semaine, des inscriptions antijuives sont inscrites un peu partout dans la capitale.

Si la Mairie de Paris souhaite vraiment frapper fort contre l’antisémitisme nous lui conseillons de retirer la médaille décernée en 2015 au Palestinien Mahmoud Abbas, auteur d’une thèse négationniste et de propos antisémites condamnées par l’ONU et l’UE, sans parler de son soutien au terrorisme antijuif.

Éric Hazan 

1 COMMENT

  1. L’hypocrisie de la mairie de Paris est sans nom. Que Madame Hidalgo commence par retirer la Médaille de la Ville à cette pourriture criminelle de son copain Abbas.
    Que fera Madame Hidalgo à la prochaine visite en France de son grand copain, couvrir les plaques d’un voile noir pour ne pas froisser les yeux de son copain salopard?
    ROSA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.