Paris: La plaque dédiée à Marceline Loridan-Ivens recouverte…

0
296

La plaque en hommage à la résistante et rescapée de la Shoah Marceline Loridan-Ivens, située dans le parc des Rives de Seine, entre la place Justin-Godart et le 31 quai Voltaire, a été recouverte d’un sac poubelle.

“Les ordures sont ceux qui souillent la mémoire d’une grande femme, rescapée des camps, en la couvrant d’un sac poubelle. Souhaitons à ces antisémites qu’ils finissent dans les poubelles de l’Histoire. Car la grande histoire de Marceline sera préservée pour traverser les âges”, a dénoncé sur Twitter Sacha Ghozlan, président de l’UEJF.

La plaque avait été inaugurée le 10 mai par la maire de Paris Anne Hidalgo. Marceline Loridan-Ivens, réalisatrice engagée et écrivaine, est décédée le 18 septembre dernier, à Paris, à l’âge de 90 ans.

Sœur de souffrance de Simone Veil, Marceline Loridan-Ivens a passé sa vie à dénoncer l’injustice.

Dans un témoignage enregistré – comme celui de nombreux autres anciens déportés – au Mémorial de la Shoah à Paris, Marceline Loridan-Ivens avait dépeint sa descente aux enfers : les sélections faites par le docteur Mengele, les fosses communes qu’elle doit creuser pour les Juifs hongrois massivement assassinés à l’été 44, un épisode dont elle dira avoir tout oublié jusqu’à ce qu’une camarade le lui rappelle.

Après une ultime sélection devant Mengele, elle fait partie des déportés qui seront évacués par les nazis, à l’approche de l’Armée Rouge, vers le camp de Bergen-Belsen puis à Theresienstadt, près de Prague.

Éric Hazan

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.