Nouveaux propos méprisants d’une artiste israélienne

6
683
Yael Abecassis (43) accepts an award for acting in the televition show "kidnappped". The Israeli TV award ceremoney took place July 13 2010. Photo by Abir Sultan/Flash90 *** Local Caption *** ??? ???? ??????? ???????? ????? ??? ?????? ??????

Photo Abir Sultan / Flash 90

Un phénomène assez curieux s’est installé dans le débat public en Israël: les milieux qui accusent sans cesse la droite d’inciter à la haine, à la division ou au racisme sont ceux-la mêmes qui utilisent les termes les plus virulents et méprisants envers des secteurs de population entiers, et profèrent à leur égard les accusations les plus extrêmes.

Les exemples sont légion et après la présentatrice Rotem Selah, c’est l’actrice Yaël Abecassis qui en a donné un nouvel exemple jeudi.

Les voix racistes et incitatives proviennent toujours de la droite. L’incitation en provenance de la droite nous offense. Je baisse mon chapeau devant la merveilleuse Rotem Selah. Cela m’a bouleversé. Je me suis dit ‘Waouh’ ! Quel courage ! Quelle force a-t-elle ! Et la réponse du Premier ministre, comme quoi Israël serait la patrie du seul peuple juif mais sans qu’il n’y ait de problème avec les droits des citoyens arabes, a été lamentable ! Rotem Selah a exprimé l’avis de la majorité car elle est dans le consensus. Elle est comme la reine Esther qui avait révélé quelque chose de très profond ».

La journaliste qui l’interviewait lui a alors posé la question de l’inclinaison à gauche de la grande majorité des intellectuels et des artistes. Voici ce qu’elle a répondu : « Que voulez-vous, les intellectuels et les artistes sont des gens sensibles ! ».

Et les gens de droite ? « Je ne dis pas que non, mais les gens qui votent à droite n’ont pas de sensibilité humaine. La droite est synonyme de scission, de division et d’incitation à la guerre civile. C’est ce que je ressens ».

Pour la gouverne de Yaël Abecassis, le appels à une guerre civile (contre la droite et les habitants de Judée-Samarie) durant ces dix dernières années ont tous été le fait de personnalités issues du monde « éclairé » des intellectuels et artistes.

Le ministre de la Science, de la Technologie et de l’Espace, Ofir Akounis a réagi à ces propos calomnieux et généralisateurs : « Après tous les qualificatifs condescendants entendus ces dernières années et jusqu’à ce jour, les gens de gauche prouvent une nouvelle fois quelle est leur opinion réelle, méprisante et arrogante concernant les partisans du Likoud et de la droite en général. Si les dirigeants des partis de gauche et en tête Benny Gantz et Yaïr Lapid ne condamnent pas sans délai ces nouvelles attaques, leur silence sera compris comme un acquiescement aux propos de Yaël Abecassis ».

Dans Israël Hayom, la journaliste Maayan Adam, outrée par les propos de l’actrice a écrit ces mots: “Lorsque j’ai lu les propos de Yaël Abecassis, j’ai tout de suite eu à l’esprit les images de gens de droite que je connais. Des âmes pures et généreuses, qui consacrent leur vie à la bienfaisance, des personnes avec un coeur grand comme l’océan et pleins de compassion. J’ai envie de les étreindre et de leur dire que ce qu’elle a dit d’eux témoigne en fait de ce qu’elle est elle-même! L’humanité c’est d’abord être dans l’intention de dire ou faire du bien, d’éviter de blesser. Alors, dans cette histoire, qui est réellement la bête?”

6 COMMENTS

  1. Tous ces artistes gauchistes hypocrites , prêts à n’importe quoi pour être adulés , sont écoeurants ! Pas un sou je dépenserais pour leur “” oeuvre “” … Donnons à ceux qui innovent pour leur Pays ISRAEL !!!
    C’est bien en ISRAEL que les arabes sont les plus heureux … sauf ceux qui sont régis par leurs élus corrompus , ceux qui s’enrichissent avec l’argent de l’Europe , le nôtre , les contribuables !!!

  2. Madame il faut mettre en action et traduire dans les faits vos belles paroles
    Je vous propose de donner l’exemple, Allez vivre a Gaza parmi les populations que vous aimez tant
    pour nous faire la démonstration que le vivre ensemble est possible et nous démontrer
    que l’accueil , le sens du partage de l’hospitalité et le respect des libertés existe aussi de l’autre coté de la frontière, car tenir de tels propos en restant bien a l’abri derrière le parapluie que vous fourni Tsahal
    me semble surréaliste

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.