Journées européennes de la culture juive à Metz : raconter et donner du sens à l’histoire.

La 10e  édition des Journées européennes de la culture juive en Lorraine aura pour mission de « Raconter ». De nombreux rendez-vous culturels seront proposés pour transmettre, conter, tisser. Et donner un sens aux histoires des hommes.

C’est la rentrée en Lorraine. Depuis dix ans, la fin des vacances marque aussi le lancement des journées européennes de la culture juive (JECJ). « À ses débuts, l’événement durait quelques jours. Aujourd’hui, il s’agit d’une vraie saison culturelle » du 28 août au 19 décembre, a fait remarquer Hacène Lakadir, adjoint à la culture de la ville de Metz, l’un des nombreux partenaires des JECJ.

Le thème sera « Raconter ». « Tu (le) raconteras à ton fils… », a dit Moïse au peuple, dans le livre de l’Exode (d’Égypte). « Toutes les civilisations cultivent l’art de raconter », a relevé Désirée Mayer, présidente des JECJ de Lorraine et de France.

La Bible des chrétiens, les contes des Mille et une Nuits sont les reflets des religions et des civilisations, a poursuivi la présidente. « Raconter pour rappeler les rêves humains communs et les histoires à partager. Raconter, dans ce monde en repli, c’est tisser […], c’est trouver les nœuds, non pas pour s’enfermer mais pour y voir les croisements des chemins et, pourquoi pas, en inventer d’autres ».

Parmi les nombreuses conférences, expositions, concerts, films ou spectacles programmés, voici cinq rendez-vous à cocher dans votre agenda.

• Les peintures de Yoël Benharrouche

Lyrique et fantastique, humaine et divine, tendre et vive, l’œuvre du peintre Yoël Benhourrouche raconte « des histoires qui résistent au temps ». L’amour et la culture juive, l’influence d’un Braque ou d’un Picasso, la beauté. À découvrir du 27 août au 18 octobre – l’inauguration est le 29 août à 18 h – de 13 h à 17 h aux archives municipales, Cloître des Récollets, à Metz.

• Trois religions… à la mairie !

« Metz est probablement la seule ville en France à rassembler les Juifs et les Musulmans » avec les Chrétiens dans un événement pour les JECJ. L’exposition prêtée par l’Institut du monde arabe de Paris montrera comment ces trois religions « se réclament, chacune à sa manière, de la foi d’Abraham ». Réalisée en partenariat avec l’Union des associations cultuelles et culturelles des musulmans de Metz (UACM), l’exposition se tiendra du 11 au 18 septembre en mairie de Metz.

• La Shoah en BD

Remarqué par le dessinateur lorrain Yann Lindingre, Didier Pasamonik, le commissaire de l’exposition « Shoah et BD » initiée par le Mémorial de la Shoah à Paris, a accepté de présenter une version satellite à Metz. Elle sera visible à la médiathèque Paul-Verlaine du 20 novembre au 19 décembre. Où l’on pourra notamment découvrir les planches originales de la BD « Simone Veil, l’immortelle », de Pascal Bresson et Hervé Duphot aux éditions Marabulles. Et peut-être même les fils Veil.

• Les récits du cosaque

Le colloque de l’Académie nationale de Metz se penchera sur « le récit et ceux qui le portent » dimanche 16 décembre. L’invité d’honneur, le docteur en philosophie Marc Alain Ouaknin examinera les quatre visages du cosaque Chmielnicki. Responsable de pogroms selon les uns, héros pour d’autres. L’histoire n’est pas la même selon qui la raconte…

• Le Petit Prince en yiddish surtitré

Le récit de Saint-Exupéry adapté au théâtre, en musique, et surtitré en yiddish, c’est du jamais vu ! Pour apprécier la magie et la tendresse de la compagnie Troïm Teater, rendez-vous le 24 novembre à la salle Braun de Metz.

www.republicain-lorrain.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.