Matricule 173381 Le destin tragique d’un Juif d’Alsace (F.Weill)

6 décembre 2019

 

 

 

 

Une lecture à recommander: le bouleversant témoignage d’une fille de déportée. Françoise Weill n’a pas connu son père.

Elle n’avait même pas un an lorsqu’il a été envoyé à Auschwitz, le 3 février 1944, par le convoi 67, le même que celui de la famille Pikovsky.

Après avoir grandi dans le silence, Françoise a reconstitué patiemment le parcours de ce père, un absent si présent.

Myrthil Weill, un Juif alsacien, œuvra aux côtés d’autres Juifs d’Alsace pour le sauvetage des enfants, en les plaçant notamment dans les maisons de l’OSE (Œuvre de secours aux enfants).

Il devint responsable de l’ORT (Société pour le développement du travail artisanal industriel et agricole) qui offrait une formation professionnelle aux jeunes placés dans les maisons de l’OSE.

Il exerça, de 1941 jusqu’à sa déportation en 1944, la fonction de secrétaire général de l’ORT-France. Il fut arrêté au cours d’un déplacement.

Ce travail de recherche a permis à Françoise d’être plus apaisée et de redonner vie à ce père tant aimé. Grâce à elle, Il est désormais bien plus qu’un simple matricule.

Sources: #Vendredilecture

Si je reviens un jour : les lettres retrouvées de Louise Pikovsky

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.