Marseille: une métropole qui renforce ses liens avec Israël

2
540

Marseille: la Métropole vante ses atouts en Israël

Une délégation d’une vingtaine de membres y séjournera quatre jours pour renforcer les liens notamment dans le domaine de la santé

Par Michaël Levy, envoyé spécial en Israël

Renforcer les liens tissés depuis plus de soixante ans et miser sur le volet économique en vantant les atouts du territoire Aix-Marseille.

Conduite par la présidente LR de la Métropole et du Département Martine Vassal, une délégation d’une vingtaine de membres – composée de quelques élus, de membres de la société civile, d’acteurs économiques et de représentants des communautés juive, catholique et arménienne (celui de la communauté musulmane ne s’est pas présenté) – s’est envolée hier à destination d’Israël.

Au menu de cette “mission” de quatre jours dans un pays qui demeure le 23e client des Bouches-du-Rhône et son 33e fournisseur : des rencontres institutionnelles et économiques. Un déplacement également stratégique, la Métropole ayant érigé Israël comme “une des 12 destinations prioritaires dans la catégorie à fort potentiel“.

Haïfa, Jérusalem puis Tel-Aviv 

Après avoir rencontré hier soir le consul de France à Haïfa, Patrice Servantie, la délégation s’entretiendra ce matin avec la maire de Haïfa Einat Kalisch-Rotem, élue en novembre dernier.

L’occasion de renforcer les liens de coopération avec cette ville jumelée à Marseille depuis 1958, notamment au niveau des risques environnementaux, du développement durable, de la recherche, de la sécurité et de la santé.

Ce voyage est l’occasion de développer nos échanges notamment dans les domaines de la recherche appliquée et de la médecine mais aussi de s’inspirer dans le domaine de la sécurité car les Israéliens sont en avance sur nous là-dessus“, confie Martine Vassal, entourée notamment du député LR Guy Teissier, des élues Nora Preziosi, Solange Biaggi et Jean-Marc Perrin, conseiller départemental et du président du Crif, Bruno Benjamin.

Direction ensuite Jérusalem et la visite du mémorial Yad Vashem dédié à la Shoah. Comme cela a déjà fait il y a un peu moins de deux mois avec le mémorial à Erevan mais aussi avec Auschwitz, le Département des Bouches-du-Rhône et le Camp des Milles signeront un protocole d’entente avec Yad Vashem avant de prendre la direction de Tel Aviv où les spécialistes de la santé (dont les représentants d’Eurobiomed qui regroupe 285 entreprises des secteurs médicaux, de E-Scopics, spécialisée dans la dématérialisation des échographies et de Rofim, une plateforme permettant aux médecins d’échanger) rencontreront des fonds d’investissement spécialisés dans le secteur des sciences de la vie et de la santé.

L’occasion aussi de présenter le salon Biofit, un événement “leader” en matière d’innovations et de transferts technologiques qui se tiendra pour la première fois à Marseille les 11 et 12 décembre prochains.

“Une volonté partagée d’avancer” 

“Il est important pour nous de recevoir ce type de délégation d’autant que le jumelage entre Haïfa et Marseille est un jumelage qui a de la consistance avec une volonté partagée d’avancer, a expliqué hier Patrice Servantie, consul de France à Haïfa. Depuis plus de 60 ans, de nombreux projets ont été mis en œuvre mais il faut parfois relancer la dynamique, d’autant que la nouvelle maire d’Haïfa est en rupture avec son prédécesseur. En tant que consul de France, je considère qu’il faut mettre en avant les projets pédagogiques et culturels en relançant notamment l’apprentissage du français dans les écoles israéliennes car la langue française a perdu du terrain ces dernières années.”

2 COMMENTS

  1. Marseille est une ville pourrie par les arabes et avant par le sinistre
    Deferre
    qu’ils aillent donc se réadapter ailleurs ces crevures

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.