L’Iran et le Golfe se préparent à la guerre. Brusque remaniement du haut- commandement et de la marine iranienne 

Le Ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel Al Jubeir a accusé l’Iran et le Hezbollah « d’acte de guerre », lundi 6 novembre, en faisant référence à l’attaque de missile lancée par les Houtis yéménites sur l’aéroport international de Riyad, samedi 4 novembre.

Dimanche, le guide suprême Ali Khamenei a secrètement ordonné un remaniement significatif au sein du Haut-Commandement de l’armée et de la marine iranienne. Le Brigadier Général Mohammad Hossein Dadras a été nommé Chef d’Etat-Major adjoint, avec ordre de renforcer l’état de préparation des renseignements et des forces opérationnelles de l’armée. Il vient de la position de Commandant des forces terrestres.

Dans un registre distinct, Khamenei a promu le Vice-Amiral Hossein Khanzadi au poste de Commandant de la Marine, remplaçant le Vice-Amiral Habibollah Sayyari, qui a été élevé au poste de chef-adjoint d’Etat-Major pour la coordination opérationnelle de l’armée.

Les sources des renseignements militaires de Debkafile ajoutent : Sayari a passé les dix dernières années à développer la doctrine de combat pratiquée par la Marine iranienne et les Gardiens de la Révolution iranienne dans le Golfe, qui repose sur l’emploi de forces spéciales, en particulier des commandos marine pour des tactiques navales et terrestres. Il a, en particulier, été responsable des tactiques de harcèlement mises en oeuvre par les forces iraniennes contre les navires et avions de guerre américains opérant dans le Golfe.

Sayari détient ces fonctions comme supérieur de l’Amiral-adjoint Khandazi, alors que lui-même rejoint l’Etat-Major général de l’armée comme chef des opérations des forces armées iraniennes.

Khamenei a insisté sur le fait que toutes ces nominations ont été approuvées par le chef d’Etat-Major, le Major-Général Abdolrahim Mousavi.

Ce remaniement majeur survient à une période de hautes tensions entre l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis, d’un côté et l’Iran, de l’autre. Cette semaine, les frictions se sont encore élevées d’un cran, à un niveau de veille de guerre.

Le Ministre des affaires étrangères Adel Jubeir a accusé l’Iran d’avoir orchestré un « acte de guerre » et a certifié que le royaume d’Arabie Saoudite a le droit de se défendre. Il a continué en disant : « Les Iraniens ne peuvent s’ingérer dans les affaires des pays de la région et s’attendre à bénéficier d’un laisser-passer. Il ne fait aucun doute que les missiles et les vedettes-suicide proviennent d’Iran à destination des Houtis.

« Nous voulons éviter la guerre [avec l’Iran] à tout prix », a t-il dit, mais l’Iran continue à violer  » toute loi et toute norme internationales ». L’Iran mène une guerre à travers ses séides régionaux, le Hezbollah au Liban et Al Houtis au Yémen, a dit Jubeir, ajoutant : « Nous devons dire : assez c’est assez », à l’Iran.

Certains indices laissent deviner que des préparatifs secrets sont entrepris, en Iran, dans les Emirats du Golfe et dans d’autres parties de la région, dans l’éventualité d’une flambée d’hostilités armées, qui soit susceptible d’infecter d’autres parties du  Moyen-Orient.

 

debka.com

Adaptation : Marc Brzustowski

9 Commentaires

  1. Ne rien faire aujourd’hui contre l’Iran alors que ce pays resserre chaque jour davantage son étau contre Israël serait suicidaire ! il faut profiter de la supériorité technologique d’Israël pour anéantir la volonté hégémonique de l’Iran qui se comporte comme un Etat terroriste en finançant des opérations « kamikases » partout dans le monde et qui a envahi le Liban, la Syrie et l’Irak en construisant des usines d’armement pour fabriquer des missiles afin de les diriger contre Israël; le temps presse, demain il sera trop tard; je rêve de me réveiller un matin et d’ entendre à la radio qu’un commando Israélien a mis hors d’état de nuire toute la clique des Ayatollah; j’espère que ce jour béni viendra vite et Madame la Haute Représentante de l’Europe passera en jugement pour complicité avec une puissance ennemie.

    • Vous êtes amusant: les opérations kamikazes sont plus du domaine de l’état islamique, qui est sunnite (et soutenu par l’Arabie Saoudite et le Qatar…), pas de l’Iran !
      Et, pour ce qui est de la supériorité technologique d’Israël… Sans le soutien militaire et financier des USA, ce pays n’est pas grand chose…

  2. Le Prince héritier d’Arabie Saoudite va décider de faire appel à Israël pour contrer les visées expansionnistes de l’Iran. En effet, c’est l’existence même de la monarchie saoudienne qui est maintenant en jeu. Les iraniens en bon joueurs d’échec qu’ils sont ont avancé leurs pions patiemment et efficacement. Sont tombés sous leur influence l’Irak, la Syrie, le Liban, le Yémen, le Barhein. Ils sont à la frontière nord d’Israël et à celle de la Jordanie. Les sunnites bien que majoritaires dans le monde musulman se font tailler des croupières par les chiites. Seul Israël peut sauver le Royaume saoudien et cela les saoudiens le savent. Ils ont donc convoqué Abbas pour qu’il mette de l’eau dans son vin et accepte un compromis avec Israël qui ouvrira la voie à une alliance Israël- Arabie pour contenir puis vaincre l’Iran.

  3. Pour Luci 2 : Une neutralité d’Israël au Proche-Orient à la façon suisse n’est pas une mauvaise idée mais cela demande que ses voisins s’y soient habitués pendants quelques décennies. La haine actuelle développée dans la plupart des programmes éducatifs des pays musulmans rendent ce rêve irréalisable à moyen terme.
    Pour Sylvain Asline : Vous êtes trop optimiste. Une guerre irano-saoudiennne jettera un froid durant une décennie mais pas plus et à condition qu’aucun des deux n’en sorte clairement vainqueur. Je rappelle la guerre imposée par Saddam Hussein qui coûta cher des deux côtés et s’évanouit en trois ou quatre ans après l’accord de cessez-le-feu iraquo-iranien. Il faudrait que le reste du monde livre en permanence des armements à l’Arabie saoudite pour que cela « saigne » longtemps et épuise les adversaires. Dois-je aussi vous rappeler qu’au Moyen-Orient et dans le reste du monde musulman, la pensée commune est la même que celle de la Grèce antique : la guerre est l’état naturel de l’humanité et la paix, une exception. Donc se remettre à commercer avec l’ennemi d’hier est aisé et prévisible et aura lieu après une guerre entre les deux pays. Je suis pratiquant mais je doute que l’Eternel nous écoute parce que nous demandons qu’Il favorise une telle guerre. Par contre, si Israël arrive avec discrétion à provoquer des catastrophes, des accidents, des destructions répétées chez l’un en laissant des traces que ce serait l’autre qui les aurait perpétrés… (et dans les deux sens) ça, c’est une politique qui peut payer. Batondepessah

    • Ca serait une stratégie assez kamikaze …
      Allié de l’Arabie:les USA
      Allié de l’Iran: la Russie
      Et vous voudriez qu’ Israël provoque un conflit entre ces deux-là?

  4.  » Les Iraniens ne peuvent s’ingérer dans les affaires des pays de la région et s’attendre à bénéficier d’un lisser-passer. »

    Venant d’un pays qui a tout fait pour déstabiliser la Syrie, ce genre de message fait vraiment sourire!

  5. Qu’israël se mette ,de façon permanente, en position défensive ,c’est l’exercice de son Droit, droit reconnu.
    Mais ,pourquoi par ailleurs ,ne pas s’inspirer, également, d’une sorte de « neutralité » ,manière *suisse par exemple…
    *Ce faisant, Le Pays ,conservant tous ses moyens défensifs, se gardant d’interférer dans les conflits locaux régionaux ,gagnerait sans doute en considération internationale mais plus ,au regard des Pays voisins.
    Ainsi le chemin de la Paix se consoliderait…
    Qu’en pensez vous …sachant que la base de toute réflexion est le Livre et son Auteur, avec l’intégrité maximale qui nous incombe individuellement tout comme en Groupe constitué. ?

  6. Les officiers iraniens portent des medailles de la conquete de l;ambassade americaine pendant 444 jours.
    Faut prier que les belligerants de cette guerre inevitable soit definitivement determinante pour les deux camps. Nous aurons la paix pendant au moins deux generations soit 50 a 60 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.