Les actes antisémites en hausse de 74% en France en 2018

2
265

Les actes antisémites en hausse de 74% en France en 2018 (Castaner)

Christophe Castaner le 15 janvier 2019 à l’Assemblée nationale
STEPHANE DE SAKUTIN (AFP/Archives)

Les actes antisémites ont bondi de 74% en France en 2018, a déploré lundi le ministre français de l’Intérieur Christophe Castaner après plusieurs récents actes antijuifs à Paris et en banlieue de la capitale.

“L’antisémitisme se répand comme un poison”, a déclaré Christophe Castaner à Sainte-Geneviève-des-Bois, au sud de Paris, où un arbre planté en mémoire d’Ilan Halimi, jeune Juif tué en 2006, a été vandalisé. Les actes antisémites sont passés de 311 en 2017 à 541 l’an passé, a précisé le ministère de l’Intérieur.

Les actes antisémites sont passés de 311 en 2017 à 541 l’an passé, a précisé le ministère de l’Intérieur à l’AFP.

Qualifiant cet acte “d’attaque contre l’espérance”, il a affirmé que le gouvernement ne laisserait “rien passer”.

“En attaquant un culte, en attaquant la mémoire d’Ilan Halimi, c’est la République qu’on attaque”, a affirmé le ministre très ému, qui a également évoqué les “attaques dont ont fait l’objet les églises catholiques”.

“Face aux vents mauvais de l’antisémitisme, la République fera bloc. C’est son honneur, c’est son devoir”, a twitté de son côté le secrétaire d’Etat à l’Intérieur Laurent Nuñez.

L’arbre planté à la mémoire d’Ilan Halimi, et portant sa photo, a été scié à la base. Deux agents municipaux, venus préparer le site pour une cérémonie annuelle mercredi, ont “découvert deux jeunes arbres, l’un entièrement coupé, l’autre en partie scié”, avait expliqué plutôt dans la journée la municipalité, qui a porté plainte.

Le premier arbre avait été planté en 2006, l’année de la mort du jeune homme, séquestré et torturé dans la banlieue parisienne, le deuxième pour le dixième anniversaire de sa mort.

Enlevé le 21 janvier 2006 par des délinquants autoproclamés le “gang des barbares”, Ilan Halimi, 23 ans, avait été découvert agonisant après trois semaines de tortures près de la gare de Sainte-Geneviève-des-Bois le 13 février. Il était mort lors de son transfert à l’hôpital.

La justice française a par ailleurs été saisie lundi après la découverte de plusieurs inscriptions antisémites datant du week-end sur plusieurs sites parisiens, dont des croix gammées sur le portrait de Simone Veil, figure de la vie politique française et européenne, déportée à 15 ans dans le camp d’Auschwitz, et décédée en juin 2017.

2 COMMENTS

  1. La France récolte ce qu’elle a semé. Tout comme l’Allemagne, ce après la Suède. A force de présenter Israël comme un pays de barbares envers les gentils palestiniens, à force de minimiser les crimes des terroristes palestiniens appelés des activistes, à force de faire des ronds en jambe pour plaire aux pays arabes afin de calmer les banlieues et obtenir des contrats militaires, la France a perdu son âme et la voilà aujourd’hui le seul pays d’Europe où on a tué des français car juifs. Bel exploit de ses dirigeants de droite et de gauche, et de l’actuel président qui ne s’est plus où il habite. Bel exploit de l’AFP et France Télévisions, ainsi que des chaînes d’info en continu. Bel exploit aussi de journaux tels Libération qui manipule les photos, ou du Monde qui a l’obsession de l’Israel éternel coupable. Si au moins toutes ces salopries avaient apporté la paix dans la société et la prospérité, mais même pas. Et l’acoquinement actuel avec l’Iran n’améliorera pas les choses, le pire est devant nous.
    La montée de l’antisemitisme comme aux plus belles heures du nazisme n’augure rien de bon. Une nuit de cristal se prépare, car la bête immonde est déchaînée, qu’elle ne craint rien d’un État miné par l’idéologie mercantile et mondialiste, appuyée par des médias qui demandent du sang et du sensationnel.
    Partir avant de devoir fuir est ce qui pend au nez d’une communauté juive endormie par les discours compatissants et faussement solidaires des responsables politiques. Rien à attendre de Macron, Castener et Le Drian. Rien à attendre non plus du Crif, du Consistoire et autres responsables communautaires bien soucieux de plaire aux princes qui nous gouvernent. Nous ne pouvons compter que sur nous mêmes, sur notre foi éternelle qui fait que nous sommes toujours là alors que tous ceux qui nous ont haï dans le passé ont disparu. C’est le triste sort qui attend l’Europe.

  2. Mémoire…
    Qui se souvient encore des exactions du cimetière juif de Carpentras…
    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Affaire_de_la_profanation_du_cimetière_juif_de_Carpentras#Une_affaire_politique_et_religieuseu
    Et de Durafour, sur les jeux de maux indignes de le pen ?
    Et de tous ces signes avant-coureur finalement, qui ont mené aux différentes tueries, comme celle de la gerante juive des galeries barbes, zapée, comme le dj Selem, des attentats divers et variés, jusqu’aux dernieres yddishées mamées, juives …
    Cette France avait paru bonne à nos yeux, lors de la fuite des terres d’Islam, en Afrique du Nord, francophone …
    Et plus sûre au sortir des cendres tièdes de l’Europe suicidaire…
    Mais voilà que soudain ses crimes la rattrapent, que sa rémission et sa rédemption étaient diaphanes, et finalement peu sincères…
    L’infection, toujours présente, a repris son cours, plus virulente encore, dont les chairs non vaccinées se prennent de fièvres haineuses, purulentes…
    Quels contentieux Dieu a-t-Il donc avec ces peuples que nous ne savions déjà, et sur lesquels nous avions passé l’éponge, pourtant sanglante ?
    Lui, qui sonde les cœurs et les reins, Lui n’a rien pardonné, et Il réactualise, devant les fausses excuses, alors que cette Europe, France en tête, continue de condamner, et contourne, en tortillant, pour pactiser et négocier avec ceux qui jurent la fin du Peuple Juif !
    Le Seigneur va nous la faire laide, cette République violée, voilée…
    Pour que nous n’ayons point regrets à la quitter, puisqu’elle consent, qu’elle approuve qu’on nous éprouve.
    Et quoi ? Interrogeons nos pères, nos grands parents, leurs aïeux ne les avaient-ils point sauvés, déjà, en quittant des territoires hostiles ?
    L’Eternel s’est souvenu de nous, et bat le rappel, IL fait briller le Mont, là-bas, notre héritage, vers l’est, et nous convoque, et nous attend…
    Avant qu’IL ne nous presse.
    La France n’est déjà plus la France, et, sans ses Juifs, elle suivra son destin.
    Ainsi s’ explique la nomination d’un président immature. N’est-ce point l’Eternel qui nomme les souverains, les présidents ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.