Photo Flash 90

Divers sondages, certains réalisés avant l’annonce du conseiller juridique du gouvernement concernant le Premier ministre, les autres après, indiquent une tendance nette: un renforcement du parti ‘Hossen LeIsraël et une baisse du Likoud.

La moyenne de toutes les études d’opinion de la fin de semaine rapprochent les deux blocs, même s’il faut rappeler que la gauche est calculée en y incluant les partis arabes.

Au vu de la situation actuelle dans les intentions de vote, qui peuvent encore évoluer, c’est l’Union de la droite, formée par Habayit Hayehoudi-Ihoud HaLeoumi et Otsma Yehoudit qui permettrait au Likoud de former un gouvernement plus aisément que ‘Hossen LeIsraël, même si c’est avec une courte majorité.

Ce sondage montre aussi que la démarche de Naftali Benett et Ayelet Shaked a été bénéfique pour la droite de la droite qui selon ce sondage obtient 17 sièges.

Le sondage Israël Hayom / I24News donne les résultats suivants:

‘Hossen LeIsraël 38, Likoud 29; Union de la Droite 9; Nouvelle Droite 8; Yahadout Hatorah 7; Ta’al (Tibi) 7; Parti travailliste 7; Shass 6; Meretz 5; Koulanou 4.

Parmi les partis qui n’atteignent pas le seuil d’éligibilité, c’est Zehout de Moshé Feiglin qui se rapproche le plus de la barre, devançant Israël Beiteinou et Gesher.

En termes de blocs droite-gauche, la droite reste légèrement majoritaire avec 63 sièges face à la gauche et les partis arabes.

Il sera très intéressant de voir comment l’opinion va évoluer suite à l’annonce fait jeudi par le conseiller juridique du gouvernement.

Si la tendance actuelle se confirme, ceux qui accusent le système judiciaire d’interférence dans le processus démocratique auront eu raison.

 Shraga Blum

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.