Le tourisme médical en Israël se porte bien

1
112

Une raison de plus pour se rendre en Israël ! Si l’on en croit le Ministère de la Santé, la branche médicale du tourisme israélien est un phénomène en nette expansion en raison des connaissances et technologies mondialement reconnues de l’Etat hébreu.

Le tourisme médical attire de nombreuses personnes en Israël. Coté demandeurs de soins : Jusqu’à atteindre environ 30 000 individus/an selon les uns, plus de 60 000 selon d’autres. Il est intéressant de noter que tous s’accordent en revanche sur les origines géographiques de ces « touristes pas comme les autres ». Bons nombres viennent d’Ukraine, d’Europe de l’est, de Chypre et autres pays voisins pour la raison que pareils soins n’existent pas chez eux.

Mais pas seulement ! Près de 76% des patients qui ont déjà effectué cette démarche ou seraient très nettement intéressés par cette solution, sont des Américains si l’on en croit l’expert en la matière, Stuart Katz.

« Beaucoup viennent en Israël pour des traitements orthopédiques qui coûtent moitié moins qu’aux Etats Unis ».

Bien sûr, ajoute-t-il, « la plupart des patients ne peuvent reprendre l’avion aussitôt après avoir reçu leurs soins. Ils ont besoin de s’octroyer quelques semaines de repos pour récupérer. Mais même en incluant le prix du billet d’avion et le coût de l’hôtel, ils peuvent économiser près de 25 à 35 % sur le prix qu’ils auraient payé pour des soins équivalents aux Etats-Unis ».

Patte blanche pour le tourisme médical

Coté médecins habilités à répondre à cette demande, encore vous faut-il montrer patte blanche ! Attention, n’importe qui ne peut se déclarer investi du droit de soigner un touriste lambda dans ce plan des plus sérieux ! Encore faut-il répondre à nombres de conditions bien spécifiques pour être en accord avec la loi votée dernièrement à la Knesset :

Seule une personne inscrite au Registre peut se présenter en tant qu’agent de tourisme médical et agir dans le cadre de la présente Loi. Le Ministère de la Santé s’arroge le droit de refuser un candidat ou son renouvellement si la dite-autorité estime le demandeur indigne d’exercer sa fonction en général et dans le tourisme médical en particulier.

Sans doute ceci expliquant cela, Israël se classe dans les tous premiers, pour ne pas dire en tête d’une liste de pays auxquels un touriste soucieux de sa santé décide de la lui confier…

Bely Landerer

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.