Le suspect traitait régulièrement Sarah Halimi z’l de “Sale Juive”

6
799

LE SUSPECT TRAITAIT RÉGULIÈREMENT LUCIE SARAH HALIMI DE “SALE JUIVE”

A sa demande, je me suis longuement entretenu hier après-midi avec Monsieur William Attal, frère de la victime.

Il m’a d’abord parlé de façon très touchante de sa sœur Sarah, médecin de profession, une femme pieuse, brillante, juste et droite dont le décès est une immense perte pour la communauté juive, et particulièrement la communauté de la rue Pavée, où elle était directrice de crèche.

Très ému, Monsieur William Attal m’a ensuite livré de nombreux détails sur les circonstances de ce drame.

Je suis député français, pas enquêteur ni procureur et je fais confiance à la Justice. Toutefois, il ressort des propos de Monsieur Attal que le suspect, 27 ans d’origine africaine-musulmane, aux lourds antécédents judiciaires, aurait traité à maintes reprises Sarah Halimi et sa fille Elisheva de “sales juives” et qu’elles avaient tres peur de lui. Il semblerait que d’autres membres de la famille du suspect, en particulier l’une de ses sœurs, traitaient eux aussi régulièrement la victime et sa fille de “sales juives”.

L’enquête commence à peine et la famille de la victime, en shiva, n’a pas encore été auditionnée. Toutefois, ces éléments tendent hélas à corroborer ma conviction absolue et mes craintes initiales : l’antisémitisme n’est peut-être pas la cause de l’agression mais, a minima, le facteur déterminant du meurtre. De même que c’est la cupidité et les préjugés antisémites qui ont motivé l’enlèvement d’Ilan Halimi z”l mais la haine antisémite qui explique tortures et assassinat. Je continue donc de croire qu’il s’agit d’un crime antisémite. L’assassin aurait-il défenestré une dame d’origine malienne ou algérienne. J’en doute fort.

Précision : la victime n’a pas été poignardée contrairement à ce qu’affirment certaines fausses rumeurs. Elle a été réveillée en plein sommeil, violemment battue et défenestrée vivante.

J’ai échangé ensuite avec le Grand-Rabbin de France Haim Korsia, qui s’était entretenu un peu plus tôt,ainsi que les principaux responsables communautaires, avec le Procureur de la République Francois Molins. A ce stade, il ne valide ni n’exclut le caractère antisémite du meurtre.

Enfin, une question qui me taraude et à laquelle je n’ai pas de réponse : pourquoi ce silence médiatique autour de cette affaire, pourtant d’une extrême gravité? Je ne peux taire mon trouble.

A l’initiative du CRIF, une marche blanche en hommage à Lucie Sarah Halimi z”l partira demain 11h du métro Belleville et empruntera le terre-plein sur le boulevard. Je m’y joindrai, sans doute avec un peu de retard en raison d’une réunion demain matin du comité de soutien parlementaire de Francois Fillon.

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, selfie et gros plan
J’aimeAfficher plus de réactions

Commenter

6 COMMENTS

  1. La république francaise a trahi la communauté juive, l’a abandonnée aux mains des antisémites de tous bords pour acheter la paix sociale et les voix d’une autre communauté. Merci de gaulle créateur de l’antisémitisme d’état, merci pompidou, merci VGD sans particule, merci Chirac, merci Mitterand, merci Sarkozy, merci Hollande, Merci Hidalgo, merci Melenchon, merci Hamon, merci Poutou, merci aux juges, aux journalistes, aux intellectuels, aux humoristes,… merci à tous ces “individus” qui ont fermé les yeux devant l’antisémitisme qui existe depuis si longtemps et qui feront de la france un pays judenrein. Vichy était la France et la France est toujours Vichy!

  2. La bonne question de Meyer Habib : Aucun journal télévisé n’en a fait écho !
    Les parents qui le savaient violent n’ont pas appelé la police ?
    Aucun voisin n’a entendu, elle n’est tout de même pas morte en silence, on a du l’entendre cette dame !
    En effet, l’enquête est indispensable .

  3. Depuis bien longtemps que l’indépendance de la Justice n’est qu’un vain mot, depuis que les gouvernements français qui se suivent (depuis 1967?) font de la lèche à ces dégénérés arabo-musulmans…
    Donc, le père Molins ne fait que suivre “à la lettre” ce qu’en haut on lui demande de dire ceci et/ou cela, sans état(s) d’âme…
    La Voix de son Maître, en quelque sorte…
    D’autre part, Daniel évoque l’affaire “foireuse” des “fadettes”, il y a bien longtemps que cette affaire a été “oubliée”, n’est-ce pas, Molins??!

    • Molins est procureur de Paris, il a lancé une enquête judiciaire contre X dans ces affaires Takkiedine et autres Bettancourt, il ne les a jamais jeté “aux oubliettes”. Le 19 avril 2013, le procureur de Paris ouvre donc une information judiciaire confiée aux deux juges Serge Tournaire et René Grouman. Le premier, qui refuse d’être photographié, a été de longues années en poste à Marseille où il s’est frotté à la grande délinquance financière. Le second, tout aussi discret, fut jadis le procureur qui requit dans l’affaire des emplois fictifs de la Mairie de Paris.
      On ne peut pas lui imputer une responsabilité de l’ordre d’un “étouffement” d’affaires qui courent encore du reste.

  4. Monsieur Le Procureur Molins, en ne retenant pas l’acte antisémite, vous vous êtes fourvoyé et ce n’est pas la première fois de votre carrière. L’affaire des “fadettes” est encore en mémoire et une fois de plus, vous étalez votre lâcheté sans vergogne alors que votre métier est de cultiver l’indépendance de la Justice

    • Molins est procureur de Paris, il a lancé une enquête judiciaire contre X dans ces affaires Takkiedine et autres Bettancourt, il ne les a jamais jeté « aux oubliettes ». Le 19 avril 2013, le procureur de Paris ouvre donc une information judiciaire confiée aux deux juges Serge Tournaire et René Grouman. Le premier, qui refuse d’être photographié, a été de longues années en poste à Marseille où il s’est frotté à la grande délinquance financière. Le second, tout aussi discret, fut jadis le procureur qui requit dans l’affaire des emplois fictifs de la Mairie de Paris.
      On ne peut pas lui imputer une responsabilité de l’ordre d’un « étouffement » d’affaires qui courent encore du reste.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.