Le Liban porte plainte contre Israël pour “dégâts”!

4
3894

Photo Yaakov Lederman / Flash 90

Tsahal est en train d’achever l’opération “Bouclier du Nord” en faisant sauter les tunnels du Hezbollah et emplissant de centaines de tonnes de béton ce qui en reste.

Des images montrent des habitants d’un village libanais s’enfuyant

Cela ne plaît pas au gouvernement libanais qui a porté plainte devant l’ONU…pour les dégâts causés par Israël du côté libanais de la frontière avec l’explosion des tunnels.

Le gouvernement libanais est largement responsable de cette situation créée au fil des années, à cause de son incapacité (ou manque de volonté) à empêcher le Hezbollah de faire ce que bon lui semble dans le sud du pays.

Shraga Blum

 

Bilan militaire à la frontière nord

Dans la région nord, à la frontière avec le Liban, la localisation des tunnels d’attaque du groupe terroriste Hezbollah dans le cadre de l’opération Bouclier du nord représente une mission de grande ampleur.

Jusqu’à présent, cinq tunnels ont été découverts.

L’année 2018 a particulièrement été marquée par une escalade significative du conflit entre Israël d’un côté, l’Iran, le Hezbollah et l’armée syrienne de Bachar al-Assad de l’autre.

Face à la présence iranienne croissante en Syrie, et les efforts déployés par le Hezbollah pour se procurer des armes de précision, l’armée israélienne et en particulier l’armée de l’air, a multiplié les attaques en Syrie.

L’événement le plus important a été la neutralisation d’un drone iranien lancé depuis la Syrie, et la chute de l’avion israélien F-16 le 10 février dernier, causée par une “erreur humaine” de la part des pilotes.

Le 10 mai pas moins de 32 missiles ont été tirés par l’Iran contre Israël depuis la Syrie, l’Etat hébreu avait riposté en frappant des dizaines de positions militaires iraniennes.

L’armée israélienne avait dans un premier temps multiplié les attaques en Syrie, mais après l’incident de l’avion russe accidentellement abattu par son allié syrien lors d’un raid israélien, au mois de juillet, les frappes israéliennes ont été considérablement réduites.

Parallèlement, le seul point de passage entre la Syrie et le Golan israélien, le passage de Quneitra, a rouvert au mois d’octobre selon un accord entre les Nations unies, Israël et la Syrie, après avoir été fermé pendant quatre ans à cause de la guerre civile sur le sol syrien.

Armée israélienne Bilan militaire israélien 2018Armée israélienne

4 COMMENTS

  1. @joseph Tsahal équipe en effet ses troupes avec des couches(notamment les équipages de chars)pour resté concentré et ne pas sortir du blindé…ainsi que des combis pour faire pipi, les arabes devraient en faire autant,pour éviter de chier dans leurs frocs quand ils rencontrent Tsahal.

  2. Faux nom de Joseph , exprimes toi en français sur un site en français ,on comprend rien à ce que tu racontes
    « Pampers « , israthell et la suite , tu n’es plus au bled. La france t’a accueilli donc parles comme nous

  3. Un autre pays dont on aurait violé sa frontière autre q’Israel aurait opéré un bombardement massif comme le savent bien le faire les US et les Russes sans distinction civil ou militaire

    Ils sont nuls ces sionistes ils ont perdu l’habitude de faire lune vraie guerre !

  4. Sûr que l’ONU va condamner Israël avec l’appui de la France.
    Le gouvernement libanais n’est plus à une outreriez près. Dommage pour ce pays qui fut la Suisse du Moyen-Orient, et qui est tombé dans l’obscurantisme islamique chiite.
    La prochaine guerre avec le Hezbollah sera fatale à ce pays qui certainement sera ramené 3 siècles en arrière. Le gouvernement libanais joue les gros bras sans en avoir les moyens, il le paiera très cher.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.