Lourdes, l’un des premiers lieux de pèlerinage catholique dans le monde, s’apprête à accueillir à partir de jeudi, des dizaines de milliers de fidèles pour les fêtes de l’Assomption de la Vierge Marie, encadrées par un dispositif de sécurité renforcé après les attentats de juillet en France.

Dans la cité mariale des Pyrénées, la messe du 15 août a rassemblé ces dernières années quelque 25.000 personnes venues du monde entier sur la prairie du sanctuaire.

Après l’attentat de Nice (85 morts) et l’assassinat d’un prêtre au cours d’une messe à Saint-Etienne-du-Rouvray, les autorités locales ont verrouillé le dispositif de sécurité du 143e pèlerinage de Lourdes dans et autour du domaine de 52 hectares, qui compte 22 lieux de culte.

« L’hypothèse d’interdire le pèlerinage à Lourdes n’a jamais été à l’ordre du jour », a souligné la préfète des Hautes-Pyrénées Béatrice Lagarde, après l’annulation de plusieurs événements estivaux.

AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.