La menace d'un reconfinement plane toujours sur 23 départements, en plus des territoires où la mesure est en vigueur le week-end.

Paris au bord d’un nouveau confinement: «Le seul espoir est d’accélérer la campagne de vaccination».

La situation épidémiologique en France se dégrade et les autorités envisagent de déclarer un blocus à Paris. Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, où se trouve la capitale française, a déclaré ce matin à France 2 que «la région est vouée au verrouillage».

«La version britannique est omniprésente et non seulement plus contagieuse mais aussi plus meurtrière», a-t-elle déclaré, soulignant que la capacité des unités de soins intensifs dans les hôpitaux de la région parisienne était épuisée. Les patients sont transportés par avion et par TGV vers les cliniques provinciales.

Valérie Pécresse a déclaré que la France était plongée dans une troisième vague très grave de la pandémie qui fait des morts. En effet, ces derniers jours, de 26 à 30 mille personnes sont infectées par le coronavirus chaque jour, et le nombre total de patients actifs a dépassé 3,7 millions, c’est-à-dire qu’un Français sur 18 est malade. Depuis le début de l’année, le nombre de patients a augmenté de 1,4 million, et depuis début mars de 300 000.

Pour Valérie Pécresse, la sortie du tunnel est proche

Les autorités françaises voient le seul salut dans l’accélération de la campagne de vaccination (alors que les «refusenik» israéliens se plaignent des vaccinations auprès du Tribunal de La Haye). «Je comprends l’immense fatigue des Français face à cette pandémie sans fin», déplore Valérie Pécresse et assure que la sortie du tunnel est proche. Et elle le voit exclusivement par une campagne de vaccination. Depuis lundi, le réseau de sites de vaccination s’est étendu aux pharmacies, où tous les citoyens de 50 à 74 ans souffrant de maladies concomitantes peuvent être vaccinés. Au 13 mars, la France a vacciné avec une dose 7,57% de la population et 3.31 % pour les deux doses.

En Italie,  le verrouillage à Rome, Milan et Turin est entré en vigueur. Les observateurs comparent la situation en Italie et en France et concluent qu’elle est pire en Italie en raison d’un assouplissement accru des restrictions au cours des mois précédents. La France, disent-ils, est sur un «haut plateau avec une ascension», tandis que l’Italie connaît une forte hausse. Depuis fin février, le nombre quotidien de patients a doublé.

JForum ‒ Infos Israel-news

3 Commentaires

  1. 2 comparaisons qui s’imposent, en France Emmanuel Macron dirigeant qui ne pense qu’à son avenir politique et qui prend des décisions inappropriées plaçants son pays dans une situation catastrophique par incompétence, amateurisme. En Israël Bibi ( et je ne suis pas du tout un supporter,) , dirigeant qui pense également beaucoup à son avenir politique, et qui prend des décisions efficaces au moment approprié et qui place Israël dans une situation plus que favorable. La différence est que Bibi est compétent, et professionnel avec des années d’expérience. C’est tout ce que l’on demande à un responsable dans une situation de crise. Et pour cela Bibi a fait ce qu’il fallait. bien que je le répète je ne voterai pas pour lui.

  2. Quand des incapables travaillent avec des incompétents, cela donne la France macroniste !
    En Thaïlande (même superficie et même population … en nombre d’habitants ….que la France), il y a, à ce jour et depuis janvier 2020, moins de 90 morts du virus chinois contre plus de 90 000 dans la France gérée par Macron ….
    qui pratique , il est vrai, le refus de soins, l’interdiction des médicaments qui peuvent soigner (n’est ce pas Professeur Raoult) et l’euthanasie des vieux en Ehpad avec le Rivotril.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.