Israël: première réunion dimanche des leaders des huit partis membres de la nouvelle coalition

La formation devrait obtenir la mince majorité de 61 voix à la Knesset lors du vote de confiance

Les leaders des huit partis membres de la coalition formée par le chef de l’opposition Yaïr Lapid devraient se rencontrer dimanche pour la première fois depuis l’annonce officielle de cette formation.

Le Premier ministre désigné Naftali Bennett devrait révélé que les colistiers du parti Yamina – à l’exception du député Amichai Chikli – voteront en faveur du nouveau gouvernement lors du vote de confiance du Parlement israélien qui pourrait n’intervenir que lundi prochain.

La coalition qui vise à évincer le Premier ministre Benyamin Netanyahou semble de plus en plus susceptible d’obtenir le soutien de la majorité nécessaire à la Knesset, a rapporté vendredi soir Channel 12, une mince majorité toutefois de 61 voix sur 120.

Ainsi, les députés des listes centristes Yesh Atid et Bleu Blanc devraient respectivement occuper 17 et 8 sièges, les partis de droite Israel Beiteinou et Nouvel espoir, 7 sièges, Yamina du Premier ministre désigné 7 sièges également mais seuls 6 députés devraient soutenir le gouvernement, le Parti travailliste devrait apporter 7 voix, 6 viendront du parti de gauche Meretz et 4 du parti islamiste Raam.

Dans ce contexte, la moindre défection pourrait tout remettre en question, et un retournement de situation ne peut être totalement écarté. Différents événements politiques ou sécuritaires pourraient intervenir à tout moment et déclencher des tensions.

Le 10 juin, une nouvelle Journée de Jérusalem est notamment prévue après l’annulation de cette marche annuelle le mois dernier en raison d’un barrage de roquettes tirées sur la capitale.

i24NEWS dernière modification 06 juin 2021, 09:44

JACK GUEZ, MENAHEM KAHANA, Emmanuel DUNAND, Thomas COEX, Ahmad GHARABLI / AFP(En haut de gauche à droite) Yair Lapid, Naftali Bennett, Gidon Saar, Avigdor Lieberman, (en bas de G à D) Nitzan Horowitz, Benny Gantz, Mansour Abbas et Merav Michaeli, le 2 juin 2021

2 Commentaires

  1. Réunion des 7 traîtres israéliens + 1 arabe traître de nature
    Aucun n’a l’envergure d’un chef d’état et il faut tout faire pour faire échouer ce gouvernement catastrophique
    Ils veulent le pouvoir et la présence de l’arabe a été achetée au détriment de la sécurité d’Israël :
    20 villages de bédouins construit illégalement dans le sud seront légetimés et 50 millions de shekels leur seront alloués annuellement
    Imaginez le conseil des ministres avec cet arabe vice ministre de l’intérieur mais tout ce qui a été dit sera rapporté aux arabes de l’OLP. du Hamas , du Hezbollah et de l’,Iran mettant en danger permanente Israël et ses populations
    Non, Non à ce gouvernement de traîtres il y va de l’avenir d’israel

  2. Comme diraient les gauchistes si la situation était inverse, c’est légal au niveau de la loi mais pas au niveau morale et une telle situation est impensable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.