Un centre de test de coronavirus à Tel Aviv
( Photo: Nadav Abas )

Pour la première fois en deux mois: moins d’un millier de nouvelles infections du Corona en semaine

892 ont été infectés le dernier jour • Le ministère de la Santé a rapporté que 27 100 tests ont été effectués hier, avec un pourcentage d’accusations de 3,5% • Le nombre de patients actifs est tombé à 29 617, dont 619 ont été hospitalisés dans un état critique • 2 209 personnes sont décédées en Israël depuis les débuts de  l’épidémie.

Assaf Golan Publié dans:  Mis à jour à: 
Le ministère de la Santé a informé ce matin (lundi) que 892 personnes ont été diagnostiquées du Corona au cours de la dernière journée. Ainsi, pour la première fois en deux mois, moins de mille infections par jour ont été enregistrées (en semaine).
Hier, des résultats ont été obtenus pour 27 100 tests, le pourcentage de positifs pour le virus étant de 3,5%. Le nombre total de personnes vérifiées en Israël est passé à 303 846, dont 29 617 étaient des patients actifs.
1 152 patients sont hospitalisés dans les hôpitaux, dont 212 respirateurs et 619 gravement malades. À ce jour , 2209 personnes sont mortes du virus corona en Israël depuis l’épidémie.
Le rapport de la Division du renseignement montre que l’ampleur de la morbidité est toujours très élevée et que les données des deux derniers jours ne le reflètent pas en raison du petit nombre de tests au cours du week-end, ainsi que de l’effet des tests d’enquête.
De plus, Israël n’est plus en tête du nombre d’infections quotidiennes (par million d’habitants), et selon un graphique publié dans le rapport, on peut voir que la France a dépassé Israël, qui s’accroche à la Grande-Bretagne.
Le ministre de la Santé Yuli (Yoel) Edelstein a évoqué hier lors d’une conférence de presse tenue à l’université d’Ariel la fermeture des villes rouges: « Il ne s’agit pas d’une punition, mais d’une action au profit des citoyens de l’Etat d’Israël », a-t-il précisé. « J’entends avec inquiétude que dans les villes qui sont en fermeture par prévention, des établissements d’enseignement supplémentaires ont été ouverts malgré les directives. Personne n’a donné la permission d’ouvrir un établissement d’enseignement pour les enfants de 0 à 6 ans. Quiconque le fait est puni et peut même se voir refuser un budget « , A-t-il déclaré à propos des établissements d’enseignement du secteur ultra-orthodoxe , qui ont ouvert leurs portes hier en violation des directives.
«Je me suis tourné vers le ministre et j’ai demandé à examiner la possibilité de révoquer une licence et de révoquer les budgets des institutions qui enfreignaient les directives. Des amendes ont déjà été enregistrées aujourd’hui, mais il est clair pour moi qu’une amende de 5 000 NIS est une parodie. Je demande à la police de continuer à imposer des amendes. Ce ne sont pas des décrets ou du harcèlement, mais le souci de maintien de la santé publique »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.