Le corona en Israël: une augmentation du coefficient d’infection accompagnée d’une diminution des patients est sévère

Assaf GolanMis à jour à: 

Le nombre de nouveaux vérificateurs est relativement faible, bien qu’au début de la semaine, il y ait généralement une minorité de tests.

Selon le ministère de la Santé, 3041 personnes ont été diagnostiquées à Corona hier (dimanche), soit 6,3% sur 48 480 nouveaux tests. Nombre total de porteurs aujourd’hui, jusqu’à 09h19: 1 270, soit 5,6% sur 22 537 nouveaux tests. Il convient de noter que ces derniers jours, il y a eu des perturbations dans la mise à jour du statut sanitaire.

La situation du Centre national d’information et de connaissances pour la campagne du corona montre que la tendance à la baisse de la morbidité se poursuit, mais que l’étendue de l’infection reste élevée. «  Chaque patient infecte en moyenne moins d’une personne, ce qui est le signe d’une baisse la propagation de la pandémie », indique le rapport. « Cependant, le taux positif national (environ 6,5% en moyenne hebdomadaire) reste relativement élevé. »
Le rapport indique que si le coefficient d’infection est sur une tendance à la baisse, il a été identifié dans son ralentissement ces derniers jours : si vendredi le R atteignait 0,79, il se situe aujourd’hui à 0,83.
Selon le ministère de la Santé, il y a 39 640 patients actifs en Israël, le nombre d’hospitalisés étant de 1 310. L’état de 838 patients est sévèrement défini (dont 327 sont dans un état critique et 275 sont respiratoires). En fait, la baisse continue du nombre de patients hospitalisés et gravement malades est visible. Depuis l’épidémie de la covid  à ce jour, 5 585 personnes sont mortes du virus.
Le nombre de receveurs du premier vaccin s’élève actuellement à 4 376 971, soit 47,25% de tous les Israéliens. Le nombre de receveurs de la deuxième dose de vaccin est de 2 997 642, soit 32,36% de la population. Hier, nous avons vacciné 157 000 personnes.
Complexe de vaccination à Tel Aviv Photo:  Gideon Markovich

« Les restrictions seront inévitables à Pourim » (Edelstein)

 Mis à jour à: 
Le gouvernement envisage la possibilité d’imposer un couvre-feu nocturne et certaines restrictions pendant Pourim, a déclaré le ministre de la Santé Yuli Edelstein ce matin (lundi).
Dans une interview avec le programme d’Effie Trigger au GLC, Edelstein a déclaré qu ‘ »un couvre-feu nocturne pourrait être bénéfique dans les circonstances actuelles. Nous sommes également en discussion approfondie avec d’autres ministères. Il n’y a pas de solution idéale, nous examinons toutes les options qui s’offrent à nous. Malheureusement, il n’est pas possible d’échapper aux restrictions à Pourim. »
Les propos du ministre de la Santé font référence à la déclaration du commissaire de la lutte à Corona, le professeur Nachman Ash, qui a déclaré hier « s’il y a une vague de maladie après Pourim – nous devrons revenir à la fermeture de l’économie jusqu’à la fermeture ».
Le ministre a également déclaré que son bureau avait reçu des informations selon lesquelles des organisations de médias sociaux organisaient des fêtes clandestines pendant les vacances et une augmentation de 35% des ventes d’alcool.
« Nous essayons beaucoup de l’éviter. L’atmosphère en ce moment est celle du progrès et de l’ouverture, également du système éducatif pour la plupart, des gymnases. Pour le moment, les nouvelles que nous recevons ne sont pas encourageantes, donc à la réunion du cabinet, nous examinerons ce qu’il faut faire en cas de couvre-feu », a-t-il déclaré.
« Nous voulons permettre aux gens de profiter des vacances, de manger avec la famille et d’entendre la Méguila, mais évitez les fêtes et les festins collectifs. Nous recherchons la joie dans la sécurité de tous »

Le grand centre commercial de Petah Tikva est vide de monde, il y a environ deux semaines

Le grand centre commercial de Petah Tikva est vide de monde, il y a environ deux semaines
Se référant aux rapports selon lesquels le stock de vaccins de Pfizer s’épuisera dans environ deux semaines , Edelstein a déclaré qu’au cas où ceux-ci prendraient fin, les résidents qui souhaitent se faire vacciner recevraient le vaccin moderna.
« Il n’y a pas besoin de manipulations, nous continuons à vacciner – il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Nous travaillons à vacciner tout le monde pour ouvrir davantage l’économie et les événements culturels. Il y a eu une adhésion générale aux vaccins. »
Le ministre de la Santé a également déclaré que lorsque le nombre de personnes vaccinées atteindra cinq millions d’Israéliens, l’inventaire de Pfizer s’épuisera – et qu’Israël passera alors à l’utilisation de vaccins moderna.
« C’est le même vaccin avec pas moins de bons résultats, je ne comprends pas l’appréhension en la matière », a-t-il déclaré. Il a également évoqué des informations selon lesquelles Israël transmettrait des vaccins à plusieurs pays , affirmant que  » nous ne transmettons pas de vaccins, certainement pas ceux de Pfizer, à aucun pays. Il y a beaucoup de rumeurs  à ce sujet, mais il n’y aura pas de situation où des vaccins seront transmis à d’autres pays aux dépens desbesoins des citoyens israéliens. « 
Selon lui, hier 157 000 personnes ont été vaccinées hier – environ 80 000 d’entre elles ont reçu le premier vaccin. Il a ajouté que quelque 4,377 millions d’habitants du pays avaient été vaccinés contre la corona, dont près de trois millions avaient également reçu le deuxième vaccin. 2,6 millions d’Israéliens ont droit à un certificat de vaccination.
 « De plus en plus de gens réalisent – un vaccin qui sauve des vies. Allez vous faire vacciner! », A-t-il dit.

Une boutique de costumes au centre Dizengoff à Tel Aviv, la semaine dernière // Photo: Coco

Une boutique de costumes au centre Dizengoff à Tel Aviv, la semaine dernière // Photo: Coco
Edelstein a également évoqué la décision du Forum des 15 villes les plus puissantes d’Israël d’ouvrir le système éducatif pour les élèves de la septième à la dixième année à partir de mercredi, contrairement à la décision du cabinet Corona, affirmant que la pression des chefs de ces villes ne lui font pas peur.
« S’ils sont tous professeurs d’épidémiologie, ils peuvent expliquer ce qu’ils font. Je suggère qu’ils respectent la loi et les directives, personne ne leur a donné le droit de mettre en danger leurs résidents lorsqu’ils ont été élus », a-t-il dit.
« J’ai un enfant à la maison à cet âge, je comprends la frustration. Les gens qui ne veulent pas respecter les directives. Les directives ont été fixées pour garantir la vie », a-t-il ajouté. « Je dis très clairement aux chefs des autorités – agissez de manière responsable. »

Un jeune homme se fait vacciner contre Corona, à Tel Aviv, la semaine dernière // Photo: Coco

Un jeune homme se fait vacciner contre Corona, à Tel Aviv, la semaine dernière // Photo: Coco

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.