Israël annonce la mort d’un autre commandant du Jihad islamique dans une frappe sur Gaza

Par Le Figaro avec AFP

Alors qu’un fragile accord de cessez-le-feu est entré en vigueur ce jeudi matin dans la bande de Gaza, Israël a indiqué en début de journée avoir tué un commandant du Jihad islamique lors d’une frappe sur une maison de Gaza dans la nuit de mercredi à jeudi. Ces tirs ont aussi provoqué la mort de huit membres de la même famille palestinienne Mahlous, selon des responsables palestiniens.

Le porte-parole de l’armée israélienne Avichay Adraee, a indiqué que Rasmi Abou Malhous avait été tué dans un raid aérien sur Deir al Balah, dans le centre de la bande de Gaza, avant l’entrée en vigueur du cessez-le-feu jeudi matin. Le 12 novembre dernier, l’armée israélienne avait déjà annoncé avoir supprimé un dirigeant du Jihad islamique. Gaza avait alors répondu avec des tirs de roquettes.

lefigaro.fr

2 Commentaires

    • J’espère que le mec il quand même eu le temps de voir défiler sa misérable vie d’assassin, avant que ça lui explose dans la tronche…
      De la part de ses victimes, à ce pourri..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.