Des milliers sont déjà sur les franchises, dans la cour du tombeau de Rabbi Shimon Bar Yochaï, lors de la traditionnelle cérémonie d’allumage qui débute ce soir, Lag Ba’Omer ‒ 33e jour du Omer.

Après une année au cours de laquelle les masses ont été empêchées d’atteindre le tombeau du Rabbi Shimon Bar Yochaï à Lag Ba’Omer, des centaines de milliers de personnes sont attendues pour célèbrer l’évènement ce soir (jeudi) et une partie de la nuit.

A 3h30 du matin, le feu de joie du sionisme religieux sera allumé sur la grande place près du tombeau. L’événement sera suivi avec la participation du Rav Chaim Druckman, Rav Shmuel Eliyahou et le Rav David Dodkevitz.

Il s’agit de l’un des événements les plus complexes que l’État d’Israël organise, déclare le rabbin Yosef Schweinger, directeur du Centre national des lieux saints. « Cette année, la mission est complexe et stimulante. Nous sommes à la fin de l’année de la pandémie Corona avec toutes ses limites et cette année, l’événement est plus court il ne s’étend pas à 24 heures. Malgré cette complexité, cette traditionnelle cérémonie se deroulera.

Afin de mener à bien l’opération, cette année le ministère des Affaires religieuses budgétisera la célébration avec environ 15,5 millions de shekels, le ministère de la Sécurité intérieure, qui a pris en charge l’afflux d’environ 5 000 policiers qui sécuriseront les nombreux pèlerins. La police est équipée de la technologie moderne. Le ministère des Transports a alloué environ 4 000 autobus, qui feront environ 7 000 allers-retours. 20 trains spéciaux se rendront à Carmiel et de là retourneront au centre du pays.

JForum ‒ Israel Hayom

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.