Le terroriste présumé avait assassiné un chauffeur de bus, Guy Kafri, 47 ans

Le terroriste présumé de deux fusillades à Haïfa début janvier, Mohammed Shinawi, 21 ans, était motivé « par la haine des Juifs », a révélé lundi le service israélien de sécurité intérieure, Shin Bet.

« Au fil des années, la haine de l’accusé n’a cessé de grandir, autant que sa croyance selon laquelle les Juifs seraient des infidèles, et donc des cibles légitimes pour des violences physiques », d’après l’acte d’accusation.

D’après le même document, le terroriste présumé aurait également décidé de commettre cet attentat à cause des remarques de sa petite amie, l’appelant « Juif sioniste » ou encore « l’amant des Juifs ».

Une chasse à l’homme avait été lancée le lendemain de l’attentat, et l’arme utilisée avait été retrouvée par les unités spéciales de la police lors de la perquisition d’une maison abandonnée du quartier majoritairement arabe de Halissa à Haïfa.

Le terroriste présumé, qui s’était finalement rendu à la police, avait tiré une première fois sur un civil israélien avant de tuer quelques minutes plus tard un conducteur de minibus.

Yehiel Iluz, 48 ans, juge d’un tribunal rabbinique à Haïfa, a été blessé lors de la première fusillade. Guy Kafri, 47 ans, a lui été abattu, quelques trente minutes plus tard.

Un avocat, résident du quartier de Halissa, Rafat Asadi, avait déclaré être surpris de l’identité du suspect, « un étudiant brillant », issu d’une « famille totalement normale, une famille exemplaire, qui n’a pas de problème avec la justice ».

i24

2 Commentaires

  1. Quelle est la position de la gauche israelienne.
    Pas de quartier pour cette vermine,il faut l’abattre sans hésiter et expulser sa famille qui lui a inculqué cette haine.
    Il n’y a rien à espérer de ces arabes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.