De nombreux journaux français ont diffusé cette information suspecte et ont zappé le démenti israélien.

La fake news du « bébé-palestinien-tué-par-un-bombardement-aveugle-israélien » commence à être un peu usée, mais une bonne partie de la presse française continue de mordre à l’hameçon.

Et la nouvelle flambée de violence à Gaza n’a pas failli à la tradition.

Ce samedi 4 mai, les services propagande du Hamas ont imputé la mort d’un nourrisson de 14 mois et de sa mère à un raid de Tsahal.

Le mal était fait, puisque de nombreux journaux français ont propagé l’information douteuse tout en ignorant le démenti israélien.

L’Agence France-Presse (AFP) est une nouvelle fois tombée dans le panneau et y a consacré plusieurs dépêches… Avant de revenir sur le sujet et de reconnaître qu’il pourrait s’agir d’une supercherie.

Décryptage de la manipulation

Samedi 4 mai, à 18h08, l’AFP diffuse sur son fil une dépêche annonçant la mort du bébé palestinien. L’information est reprise dans la soirée par RTL, BFMTV, 20 Minutes

Lire la suite 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.