La Turquie avertit Israël de « conséquences graves » en cas de traque du Hamas à l’étranger

Des tensions accrues entre Israël et la Turquie émergent alors que des responsables turcs ont averti Israël des « conséquences graves » s’il tente de poursuivre des membres du Hamas vivant en dehors des territoires palestiniens, y compris en Turquie. Cette mise en garde fait suite à des rapports de la chaîne de télévision publique israélienne Kan, affirmant qu’Israël envisageait de traquer le Hamas au Liban, en Turquie et au Qatar, même si cela prendrait plusieurs années.

Un responsable des renseignements turcs a déclaré avoir transmis des avertissements nécessaires en réponse aux déclarations présumées des responsables israéliens. Il a souligné que de telles actions de la part d’Israël auraient des conséquences sérieuses.

Les informations sur la tentative présumée d’Israël de traquer les membres du Hamas à l’étranger proviennent du chef de l’agence de sécurité intérieure israélienne, le Shin Bet, Ronen Bar. Cependant, la date exacte et les circonstances entourant ces remarques restent inconnues.

Parallèlement à cette escalade, le président turc Tayyip Erdogan a accusé le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu d’être un « boucher de Gaza » et l’a menacé d’un jugement en tant que criminel de guerre. Erdogan a prononcé ces déclarations lors d’une réunion d’un comité de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) à Istanbul.

Erdogan a vigoureusement condamné l’offensive israélienne en cours dans la bande de Gaza, qualifiant Israël de « meurtrier » et de « voleur ». Il a affirmé que Gaza est une terre palestinienne et appartiendra toujours aux Palestiniens. Le président turc a exprimé sa préoccupation quant aux ambitions expansionnistes présumées de Netanyahu, avertissant que ceux qui envahissent Gaza chercheront d’autres territoires à l’avenir.

Cette rhétorique hostile entre la Turquie et Israël souligne les tensions croissantes dans la région et les divergences profondes concernant le conflit israélo-palestinien. Les répercussions diplomatiques de ces échanges musclés restent à surveiller, alors que les deux pays naviguent dans des eaux politiques de plus en plus tumultueuses.

De son côté, Israël affiche une détermination sans faille à éliminer les dirigeants du Hamas dans le monde entier, y compris au Qatar, en Turquie et au Liban, selon les déclarations du responsable du Shin Bet, Ronen Bar, révélées dans des enregistrements divulgués dimanche. Dans ces enregistrements, il mentionne explicitement l’objectif gouvernemental de neutraliser le Hamas, comparant cette mission à l’opération israélienne visant à éliminer les terroristes responsables des attentats de Munich de 1972. Cet engagement s’étend à diverses régions, avec une estimation que cela prendra plusieurs années pour être pleinement réalisé.

Jforum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires