L’information saisissante avec l’arrivée clandestine à destination – et la cocotte-minute : c’est ainsi que la « Stare du Réseau » a été éliminée de Naplouse.

L’homme recherché, Ibrahim al-Nabulsi, n’avait que 18 ans, mais derrière lui se cachait un palmarès « impressionnant » de fuites devant les forces de sécurité et de Tsahal.• Le siège de la maison – et l’élimination. Le déroulé minute par minute d’une opération réussie.

Une longue période de chasse à l’homme a pris fin ce matin (mardi) avec l’assassinat du militant du Jihad islamique à Naplouse Ibrahim al-Nabulsi. Maintenant, les détails derrière l’élimination dramatique deviennent clairs. Dans la nuit, le Shin Bet a reçu des informations sur l’appartement inconnu où il séjournait – et dans une action rapide, les forces de sécurité ont pu le rejoindre et l’éliminer. L’échange de tirs sur les lieux a duré 3 heures, au cours desquelles un missile a été tiré sur la maison, et la maison est tombée sur ses occupants.

L’homme recherché de 18 ans faisait partie de l’équipe qui a mené une fusillade au tombeau de Joseph, une équipe dont la plupart des membres avaient déjà été éliminés. Al-Nabulsi avait déjà réussi à fuir trois fois dans le passé et à échapper aux bras longs des forces de sécurité, et grâce à cela, parmi les Palestiniens, ils lui ont attribué les vertus cachées d’un super-héros. Ce matin il a été éliminé, voilà comment ça s’est passé :

01

Cachette d’A-Nabulsi : Ces derniers jours, A-Nabulsi s’est déplacé entre des appartements cachés à l’intérieur de la Kasbah de Naplouse, car il y a une série confortable d’aides et un environnement géographique qui lui permet de se cacher. Il planifie toujours des voies d’évacuation et utilise des assistants et des observateurs pour l’alerter. Par conséquent, les forces de sécurité ont eu du mal à le joindre jusqu’à présent.

02

Réception de l’information – et départ rapide pour l’opération : ce soir, comme indiqué, des informations sur sa localisation sont parvenues au Shin Bet à partir de l’unité d’information 8200. Il fallait planifier une bonne et rapide opération en peu de temps. C’est ce que les services secrets militaires et le Shin-Bet ont fait, en entrant quelques heures après avoir reçu l’information à la Kasbah de Naplouse, apparemment sous un déguisement civil, afin de pouvoir atteindre la destination tranquillement et encercler la maison avant qu’il ne s’échappe.

03

L’arrivée au contact avec la cible – et le siège de la maison : Dès que les combattants ont atteint la cible et l’ont encerclée, le Shin Bet a vérifié qu’A-Nabulsi était bien à l’intérieur de la maison. L’approbation a été donnée, et à ce stade l’opération sont devenus visibles – les forces de Tsahal ont amené des renforts importants dans la région et ont isolé la maison.

04

Au moment de l’élimination d’al-Nabulsi : A ce stade, la procédure « autocuiseur » a été appliquée à la cible. Les forces ont annoncé à la personne recherchée de sortir et ont fait les sommations d’usage, puis après les délais donnés les tirs ont commencé depuis la maison en direction des forces de sécurité. Les soldats ont alors riposté et ont entre autres tiré un missile antichar sur la maison. Suite au tir du missile, la maison s’est effondrée sur ses occupants. À ce moment, al-Nabulsi a été tué. Un autre homme recherché qui était avec lui et était lié à une cellule terroriste du Jihad à Naplouse, a également été tué. A l’extérieur Il y a eu un échange de tirs autour de la maison avec d’autres hommes armés qui sont arrivés sur les lieux, il n’y a pas eu de victimes parmi nos forces.

05

Le dernier enregistrement : Pendant le siège de la maison, quand al-Nabulsi s’est rendu compte qu’il allait être capturé, il a enregistré une sorte de « dernière volonté » durant ses derniers instants. « J’aime ma mère », a-t-il déclaré. « Je suis maintenant un martyr et je vais être un martyr – je vous supplie et vous demande de ne pas baisser vos armes.

06

Les armes laissées par les terroristes : A partir du moment où les terroristes ont ouvert le feu depuis l’intérieur de la maison, l’échange de tirs a duré trois heures. Pendant l’opération, un chien a été envoyé dans la maison, les terroristes ont tiré et l’ont tué. Le chien a été emmené pour être enterré dans son unité. Lors des perquisitions effectuées dans la zone où séjournait A-Nabolsi, une grande quantité de munitions et d’armes supplémentaires ont été trouvées.

07

Selon une source sécuritaire, A-Nabulsi n’est associé à aucune organisation terroriste. La source souligne également que malgré cela il aura créé autour de lui un groupe de terroristes, il n’était pas vraiment un chef, mais seulement « un chef à ses propres yeux ». L’opération pour l’éliminer était non conventionnelle et très vaste, et les forces opèrent toujours à Naplouse. Tout au long de l’opération, trois Palestiniens ont été grièvement blessés et environ 30 autres Palestiniens ont été évacués de manière inconnue par le Croissant-Rouge.

Comme mentionné, A-Nabulsi faisait partie du groupe responsable de plusieurs fusillades et qui a été éliminée en plein jour en février . Il a réussi à échapper 3 fois aux forces de sécurité. La dernière fois, c’était il y a environ trois semaines – lorsque les soldats de la marine israélienne et la patrouille de Givat ont éliminé des terroristes responsables d’une série d’attaques à l’arme à feu contre les forces de sécurité et contre la tombe de Yossef à Naplouse.

JForum.fr & N12

3 Commentaires

  1. Il va rejoindre en enfer ses 2 camarades eliminés le weekend dernier. Manque un pour faire une belote. En attendant ils ont 70 vierges chacun pour passer le temps.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.