A star that reads, not vaccinated is attached on the back of an Anti-vaccine protesters during a rally in Paris, Saturday, July 17, 2021. A Holocaust survivor, French officials and anti-racism groups are denouncing anti-vaccination protesters who are comparing themselves to Jews persecuted by the Nazis. Some mostly far-right demonstrators at weekend protests against government vaccine rules wore yellow stars, like those Jews were forced to wear under Nazi rule in World War II. Other demonstrators carried signs evoking the Auschwitz death camp or South Africa's apartheid regime, claiming the French government is unfairly persecuting them as it battles the pandemic. (AP Photo/Michel Euler, File)

France : Des médecins juifs, pro-vaccin, cibles d’insultes antisémites

Après Agnès Buzyn, Yves Lévy ou encore Jérôme Salomon au début de la pandémie, d’autres responsables de la santé sont toujours la cible d’attaques

TIMES OF ISRAEL STAFF

« Qui ? » : derrière ce nouveau slogan ambigu ayant fait son apparition il y a peu sur des pancartes lors des manifestations d’extrême droite anti-pass sanitaire, se cache une « référence antisémite rendant les Juifs [et notamment les médecins et responsables juifs] responsables de la pandémie et de la politique vaccinale », a rapporté Libération samedi.

Dès le début de la pandémie, les Juifs dans leur ensemble ainsi qu’Israël ont été accusés d’en être à l’origine et ont été visés par des attaques antisémites – des accusations rappelant celles visant les médecins juifs au Moyen Âge, suspectés d’être des « semeurs de peste noire ».

En France, l’ancienne ministre de la Santé, Agnès Buzyn, caricaturée avec un nez crochu versant du poison dans un puits, un dessin très partagé sur les pages d’extrême droite, a été particulièrement visée. Son mari, Yves Lévy, ex-PDG de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale, ou encore Jérôme Salomon, directeur-général de la Santé, avaient alors eux aussi été la cible de ces attaques.

Plus récemment, le 18 juillet dernier, Rémi Salomon, président de la commission médicale d’établissement de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, écrivait sur Twitter : « Comme tous ceux qui ont défendu publiquement la vaccination, j’ai été la cible sur les réseaux sociaux d’insultes, certaines ouvertement antisémites. J’ai jusque-là préféré ne pas répondre pour ne pas leur faire de publicité, mais ce qui s’est passé hier est juste ignoble. »

La veille, le professeur avait défendu la vaccination sur sa page Twitter et condamné explicitement les militants qui s’y opposent.

La généalogie d’Alain Fischer, responsable de la vaccination en France, a elle été « passée au crible sur quelques comptes antisémites », a rapporté Le Point dans un article consacré à l’antisémitisme médical.

Mathias Wargon, médecin urgentiste et mari de la ministre Emmanuelle Wargon, a lui témoigné sur LCI des propos antisémites qu’il avait reçus en quantité. Il précisait qu’on lui avait même proposé de le « remigrer ».

Regain d’antisémitisme. « Ce que je vois me mettre en rage », @wargonm sur @LCI. pic.twitter.com/avf8xlnoKf

— Darius Rochebin (@DariusRochebin) July 21, 2021

Le médecin Michel Slama, professeur en réanimation au CHU d’Amiens, a lui déposé plainte fin juillet. Après avoir publié une vidéo soutenant la vaccination le 18 juillet dernier, l’homme, de confession juive, a été la cible de nombreux messages haineux, l’accusant notamment d’être un « collabo d’un système nazi » et lui accolant une croix gammée.

« J’ai eu une attaque, peut-être des trolls, par des hackers qui m’ont envoyé de messages ignobles me traitant de médecin nazi, et qui ont placardé sur Facebook des photos de moi avec une croix gammée sur le front. Chacun peut avoir son opinion, l’exprimer, chacun peut avoir une certaine véhémence quand il exprime un point de vue. Mais de là à traiter de nazi un médecin, qui en plus est de confession juive, ça me parait encore plus grave », a-t-il condamné.

Outre ces insultes, les militants anti-pass sanitaire ont, ces derniers mois, dans une forme de révisionnisme, sans cesse détourné, instrumentalisé et banalisé l’étoile jaune, comparant leur sort à celui des Juifs pendant la Shoah.

Chaque samedi, des manifestations anti-vaccination et anti-pass sanitaire ont lieu en France, un mouvement notamment mené et représenté par Florian Philippot, ancien eurodéputé RN, l’humoriste Jean-Marie Bigard, le chanteur Francis Lalanne et l’ancien journaliste Richard Boutry.

Par TIMES OF ISRAEL STAFF 3 août 2021

Une étoile jaune portée par un militant anti-vaccins lors d’un rassemblement à Paris, le 17 juillet 2021. (Crédit : AP Photo/Michel Euler, File)

5 Commentaires

  1. De la même façon, des médecin juifs anti vaccins, sont ciblés par des antisémites. Mais les vermines gochiottes nuisant dans certains merdia prétendus juifs, sont pour la soumission totale au « politiquement correct » autrement plus dangereux à l’encontre des Juifs.

  2. Vous tombez dans le piège tendu par les antisémites en suggérant que les juifs sont tous du même côté. Ce qui est faux ! Beaucoup, je dis bien beaucoup, énormément, de juifs, même vaccinés, refuse et rejette un passe sanitaire dont plusieurs des aspects sont liberticides.
    Pour l’instant, même les « sachants », juifs ou non, sont incapables de nous expliquer pourquoi policiers et gendarmes n’ont aucune obligation vaccinale alors qu’ils seront les premiers au contact des non-vaccinés ? Pourquoi ?
    Pourquoi devez-vous présenter ce passe pour vous asseoir dans un train à une place définie, alors que l’on envoie le public s’entasser dans les transports en commun sans le moindre contrôle.
    Non, on peut très bien défendre la nécessité du vaccin et devant ce passe, poser la vraie question : qui a intérêt à quoi ?

  3. La confusion existe aussi chez les juifs QUI NE SONT PLUS EN DIASPORA MAIS BEL ET BIEN DES « ETRANGERS EN RÉSIDENCE TEMPORAIRE OU PERMANENTE AILLEURS QUE CHEZ EUX »…!
    Il faudrait que les non-juifs au front bas (!) s’en aperçoivent aussi, avant que de perdre toute l’Élite Vraie et Efficace qui leur reste….!
    Elite sure d’elle sic qui peut bien remigrer où bon sera pour leur épanouissement et « celui du pays d’accueil » qui devra lui aussi « Faire un peu gaffe » :Il n’y a plus de Nobel Allemand Albert Einstein….Mais bel et bien le « Juif Einstein- Nobel de physique! » résident Américain
    Les Français Allemands et autres Patriotes… juifs… »prêts à Mourir pour le Vaterland » ont Vécu….

  4. Amusant la demande des antisémites de vouloir « remigrer les juifs » présents en Gaulle et dans le Royaume de Francie très certainement bien avant leurs propres ancêtres .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.