Conflit judéo-arabe en Israël: point de non-retour.

Des filles arabes ont tenté de noyer une fille juive dans la piscine municipale de Lod.

Des filles arabes ont attaqué une fille juive dans la piscine municipale de la ville centrale de Lod, a rapporté Kikar Hashabbat. Dans l’un des incidents, qui s’est produit mardi, une fille arabe locale a tenté de noyer une fille juive, identifiée comme H. En essayant de noyer la fille juive, la fille arabe et ses amies ont maudit H. et «tous les Yahoud [les Juifs – ndlr]».

H., qui a onze ans, raconte à Kikar Hashabbat: «Je suis allée avec mes amies à la piscine municipale, qui ce jour-là et à ces heures-là est réservée au public féminin, et tout à coup, une jeune fille arabe arrive et me saute dessus avec ses amies».

«J’étais en eau profonde, j’ai cru que j’allais me noyer. Au début, je ne comprenais pas ce qui m’arrivait, ce qu’elle voulait de ma vie, mais ensuite elle a tiré sur mon maillot de bain et a fait un mouvement de la main sur mon cou comme si elle le coupait, et son amie m’a dit: Palestine est sur vos têtes».

H. a dit qu’elle s’était précipitée hors de la piscine, mais les filles arabes ne l’ont pas laissée partir. «Nous allons expulser tous les Yahoud d’ici, c’est tout à nous ici, foutez le camp», m’ont-elles crié. Et puis plusieurs femmes les ont entendues et l’une d’elles a appelé la police».

«Plus tard, quand je suis rentrée à la maison, j’ai tout dit à ma mère et je suis allée avec elle au poste de police – mon père donnait un cours à ce moment-là – et nous allons voir ce qui va se passer maintenant». La mère de H. a ajouté: «J’espère qu’elle s’en remettra rapidement, et sans la moindre séquelle: que le conseil municipal instaure des jours séparés pour la baignade dans la piscine, pour les filles juives, exclusivement».

Révital, une jeune fille de 26 ans vivant dans le quartier Ganei Aviv de Lod, a déclaré à Kikar Hashabbat: «Quand nous sommes arrivées à la piscine, les filles arabes que nous avons rencontrées nous ont maudits, souhaitant notre mort et nous ont insultées, et nous avons essayé de les ignorer, autant que possible. Mais quand je nageais, une des filles arabes m’a donné un coup de pied et je suis sortie de l’eau. Et puis la fille de mon amie est également sortie de la piscine, bouleversée, et a dit qu’elles la menaçaient, et une autre fille a dit qu’elles l’avaient agressée d’une autre manière».

À ce moment-là, lorsque des nageuses juives se sont approchés des Arabes et ont appelé à l’arrêt du harcèlement, les Arabes «ont commencé à crier: « Nous vous haïssons, vous et tous les Juifs ». Ensuite, nous avons compris que cela allait tourner au vinaigre et mon amie a appelé la police», a déclaré Révital.

«Pendant tout ce temps, je les filmais et quand l’une des Arabes s’en est aperçue, elle s’est approchée de moi en faisant un mouvement comme si elle allait me poignarder au cœur, elle m’a maudit, me disant que je serais bientôt morte et a essayé de prendre mon téléphone. C’est un miracle que les filles qui étaient sur place nous ont séparées et elles l’ont sommée de me laisser tranquille et d’arrêter d’être violente».

La mère d’une des filles a dit à Kikar Hashabbat: «Ma fille est revenue de la piscine de Lod et maintenant j’ai appris que les filles arabes ont effectué des mouvements meurtriers sur les filles juives, sur leur cou et leur ont dit: « Nous pouvons vous faire disparaître »».

«Sans l’intervention d’une des femmes responsables de la piscine, qui a appelé la police, il est impossible de savoir comment cette histoire se serait terminée. Les filles viennent le jour « séparé » pour les femmes, et si avant nous pouvions envoyer nos filles en toute sécurité, maintenant ce n’est plus le cas, à moins qu’elles ne permettent pas l’entrée des Arabes ce jour-là, ce que nous espérons du conseil municipal, et d’urgence», remarque l’une des mères.

JForum ‒ Infos Israel-newsKikar haShabbat ‒ Divers

5 Commentaires

  1. Pendant que des arabes israéliennes essaient d’assassiner une Juive, des ordures et des traitres sont en train de signer des accords avec Abbas/Ra’am à qui ils veulent accorder de gros avantages qui vont priver Israël de ses droits de gérer le pays.
    Au secours ! Des cinglés veulent détruire Israël par pure haine de Bibi, et ils sont prêts à tout pour porter le costume trop grand de Premier Ministre.
    Nous n’oublierons jamais les trahisons et les saloperies de Bennett et de Shaked dont les noms resteront pour toujours, synonymes de traitres à Israël.
    Les Israéliens qui ont été trompés par ces ordures devraient manifester en masse pour exprimer leur dégoût de ces pourritures.
    Et dire qu’il y a peu de temps, Le Drian, le vieux con aux lunettes bleus ridicules, osait dire qu’Israël risquait de connaitre l’apartheid, au moment où un islamiste/frère musulman peut faire élire une bande de pieds nickelés qui risquent de faire très mal au pays….

    • Vous avez raison mais la faute incombe à Netanyahu qui ne ne veut pas lacher la barre, assoiffé de pouvoir, lui et sa grosse Sarah.
      Je crois Benett et Lieberman bien plus à droite que ce faux dur qui a laissé la cour supr^me, les arabes soi disants israeliens et le hamas nous traîner dans la boue. Le problème no 1 est la présence d’une 5e colonne qui nous hait. Le peuple doit lui même régler ce problème et la peur doit absolument changer de camp

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.