Abbas procède à des écoutes secrètes pour le compte de la CIA!

0
511

L’Autorité palestinienne accusée d’écoutes secrètes soutenues par la CIA

Mahmoud Abbas à Ramallah le 25 septembre 2017
ABBAS MOMANI (AFP/Archives)

Un ancien chef des services de renseignement palestiniens et le président de l’ordre des avocats de Cisjordanie portent plainte contre l’Autorité palestinienne après les révélations d’un vaste scandale d’écoutes clandestines impliquant également l’agence de renseignement américaine CIA, rapporte mardi l’agence de presse Associated Press.

Les deux hommes reprochent à l’Autorité palestinienne de les avoir mis illégalement sur écoute, ainsi que d’autres rivaux, mais également des alliés de Mahmoud Abbas avec l’aide de la CIA.

L’accusation se base sur un document anonyme de 37 pages, prétendument écrit par un ancien membre palestinien de l’opération secrète d’espionnage, révélant que son équipe a été chargée de surveiller les appels de milliers de Palestiniens.

L’auteur des révélations a déclaré avoir démissionné de ce “sale boulot” il y a plusieurs mois en raison de son opposition grandissante aux pratiques du gouvernement palestinien, dont le partage d’informations avec les Etats-Unis.

Saul Loeb / AFP/ ArchivesCentral Intelligence Agency (CIA) – illustration
Saul Loeb / AFP/ Archives

La déclaration de Donald Trump reconnaissant Jérusalem comme la capitale d’Israël est une raison supplémentaire qui l’a poussé à révéler l’affaire, a-t-il dit.

Le chef de l’association de l’ordre des avocats, Jawad Obeidat, a affirmé lundi que les retranscriptions de ses conversations téléphoniques rapportées dans le document étaient exactes, prouvant selon lui la véracité du rapport.

“J’ai passé ces appels et c’est la preuve que le rapport qui a fuité est vrai”, a affirmé l’avocat, dénonçant une “violation flagrante des droits de l’homme”.

Un porte-parole des services de sécurité palestiniens a qualifié le document d'”absurdité”, rejetant en bloc les accusations des deux responsables palestiniens.

La CIA s’est quant à elle refusée à tout commentaire, a indiqué l’Associated Press.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.