71 % des Français craignent un attentat durant les fêtes

Une majortité de Français redoutent des attentats sur des sites de rassemblements festifs, comme le marché de Noël à Paris.

INFO LE FIGARO – Alors que l’état d’urgence devrait être une nouvelle fois prorogé, le baromètre Fiducial de la Sécurité révèle que les sondés redoutent d’abord la fréquentation des rassemblements festifs, mais aussi celle des centres commerciaux et des lieux de culte.

Jamais les fêtes de fin d’années n’ont été sources d’autant de craintes. Alors que les autorités martèlent que la menace terroriste est à un niveau jamais atteint et que les «vétérans» de Syrie reviennent sur le sol français, un sondage Odoxa pour le baromètre Fiducial de la sécurité révèle que 71% des Français craignent un attentat durant la période des fêtes. Les lieux de rassemblements festifs sont considérés par 67% des sondés comme ceux où le risque sera le plus important.

À ce titre, «78% sont favorables à la mise en place de zones sécurisées telles les fan-zones de l’Euro» note l’étude qui précise par ailleurs que «pour près de 6 Français sur 10 (57%), les grands magasins et centres commerciaux sont également concernés, tout comme les lieux de culte pour plus d’un Français sur deux (54%)».

Vigiles devant les lieux de culte

Interrogés sur leur «quotidien sécuritaire», les Français se disent très majoritairement favorables à la présence d’agents de sécurité à l’entrée des grands magasins (91%) mais aussi aux portes des lieux de culte (79%). Alors que les chrétiens s’apprêtent à célébrer Noël, l’assassinat au nom de Daech du père Jacques Hamel en pleine messe, le 26 juillet dernier à Saint-Étienne-du-Rouvray hante encore tous les esprits.

Sur le plan de la consommation, le baromètre révèle en outre d’emblématiques «changements des comportements d’achat liés au risque terroriste»: désormais 28% des Français affirment qu’ils vont soit se mettre à faire – ou faire plus que d’habitude – leurs courses de Noël sur Internet pour éviter de se rendre dans les grands magasins.

Pour un armement des agents de sécurité privée

protection-rapprochee-700x260

L’institut Odoxa souligne aussi que 62% des interrogés soutiennent désormais l’idée d’armer aussi les agents de sécurité privée, à condition que ceux-ci soient «qualifiés et sélectionnés».

Le baromètre Fiducial note que 62% des Français se sentent en insécurité. «Un score en hausse de 4 points en 3 mois qui s’accompagnent d’une forte défiance à l’égard du gouvernement dans ce domaine» avant de préciser que «la défiance envers le pouvoir tient davantage à la sécurité quotidienne qu’au terrorisme, 75% des Français affirmant être plutôt moins confiants concernant la sécurité en matière de délinquance, cambriolage et agressions». Et il n’est pas certain qu’une nouvelle prorogation de l’état d’urgence puisse faire bouger les lignes.

1 COMMENTAIRE

  1. Armer les agents de sécurité privée: voilà une belle idée sur le papier. En oubliant que la majorité des vigiles sont désormais originaires de pays où règne la Charia.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.